«Les marcheurs COVID-19 avaient besoin de souliers» – Alexandre Brault

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
«Les marcheurs COVID-19 avaient besoin de souliers» – Alexandre Brault

ÉCONOMIE. Brault Chaussures et Vêtements a également pris des mesures pour protéger sa clientèle contre la COVID-19. L’établissement n’accepte qu’un seul client ou couple par département et un maximum de cinq à dix à la fois.

La clientèle est accueillie dès son entrée dans le magasin. Elle doit se laver les mains tout en prenant soin de suivre les flèches unidirectionnelles et de respecter les principes de distanciation de deux mètres.

«Nous avons également pris soin d’installer un panneau de plexiglas à la caisse pour protéger les clients et les employés», précise Alexandre Brault, copropriétaire de l’établissement et petit-fils du fondateur.

Le magasin de la rue Sud a par ailleurs modifié ses heures d’ouverture et ferme désormais ses portes à 19h, le jeudi et le vendredi. La boutique est également fermée le dimanche.

Brault Chaussures et Vêtements a repris ses activités à personnel réduit, la première semaine, en attendant de voir la réponse de la clientèle.

«Je m’attends à un bon achalandage, car les gens passent beaucoup de temps à marcher de ce temps-là. Ils auront forcément besoin de souliers», avance-t-il.

«Je m’attendais à ce que ce soit occupé, mais pas autant. On est vraiment content, car près de 95 % des visites se sont traduits par une vente.» – Alexandre Brault

L’entreprise réalise généralement de bonnes affaires en mars et avril, au sortir de la saison froide, mais le printemps 2020 restera marqué à jamais comme une saison à oublier.

«Depuis la fermeture du commerce, en raison de la pandémie, nous avons dépanné quelques clients à la porte, mais sans plus. Les gens n’étaient pas admis à l’intérieur du magasin», signale le copropriétaire.

Ce dernier laisse entendre que son établissement sera peu affecté par l’annulation des bals de finissants, mais pourrait souffrir en revanche du report de nombreux mariages.

«Notre gamme de vêtements printemps-été, pour hommes et pour femmes, est arrivée depuis plusieurs semaines et n’attend plus que la clientèle», ajoute-t-il.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments