Les statistiques de construction explosent à Cowansville

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Les statistiques de construction explosent à Cowansville
Les bâtiments multifamiliaux se sont multipliés à Cowansville dans la dernière année. (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

IMMOBILIER. Par rapport à l’an dernier, les statistiques des permis et des constructions qui ont été émis par la Ville de Cowansville ont augmenté de façon vertigineuse. Le directeur de l’urbanisme, Marc-André Dunlavey, explique cette augmentation de 72,3 % par la construction de multiples immeubles multifamiliaux, une tendance qui ne semble pas sur le point de s’estomper.

De septembre 2019 à août 2020, la Ville de Cowansville recense un montant d’environ 63,6 M$. De septembre 2018 à août 2019, la somme est évaluée à 36,9 M$.

«La grosse popularité cette année, c’est surtout la construction de nouveaux bâtiments de type multifamilial, a expliqué M. Dunlavey. On a eu beaucoup de demandes de permis de construction concernant certains bâtiments de quatre logements, mais surtout des six logements, dix-sept logements. On a aussi eu en début d’année un permis de construction pour un bâtiment de 39 logements en bordure de la rue Jean-Jacques Bertrand.»

Le total de l’année s’élève actuellement à un peu plus de 34,3 M$, comparativement à 23,2 M$ à pareille date l’an dernier. Une grosse partie du montant de cette année s’explique par la construction de nouveaux bâtiments résidentiels. Plus des trois quarts de ce montant y sont attribués alors qu’environ 5 M$ du montant total provient de permis de rénovation ou d’agrandissement, toujours dans le résidentiel.

«Juin et juillet, ça a été vraiment de très gros mois, a ajouté M. Dunlavey. Il y a eu un petit ralentissement pendant le mois de mai, notamment à cause de la pandémie. Sinon, à partir de juin, ça a repris de plus belle et de façon beaucoup plus accélérée.»

Si la pandémie a affecté les statistiques au mois de mars, avril et mai, effectivement, les chiffres sont revenus à ce qu’ils étaient avant le confinement et plus encore.

«On aurait pu s’attendre à une baisse dans les mois qui suivaient [le plus fort de la pandémie], mais vraiment, c’est comme si quand tout a commencé à rouvrir, les permis ont été émis et ça a repris de plus belle, les chantiers surtout», affirme le directeur de l’urbanisme.

M. Dunlavey n’anticipe pas que cette tendance ne change dans les prochains mois.

«Fort probablement que oui, ça risque de continuer dans cette lignée-là. Présentement, on table sur plusieurs projets de développement à Cowansville. Il y en a qui se concrétisent, d’autres qui sont en négociation. Je n’ai pas l’impression que le nombre de permis va diminuer avec les années. En ce moment, on a des projets de développement qui ne comprennent pas seulement des maisons unifamiliales, mais beaucoup de bâtiments trifamiliaux, des cinq-plex, des six-plex en montant.»

Accent sur l’industriel

Si l’augmentation est marquée du côté résidentiel, la Ville ne compte pas délaisser les volets commerciaux et industriels pour autant.

Cowansville a d’ailleurs engagé un consultant industriel, Donald O’Hara, au début de l’été pour l’appuyer dans le développement de son parc industriel.

«Il y a une question d’équilibre entre les trois domaines. Le niveau de taxes n’est pas le même pour l’industriel, le commercial et le résidentiel. La Ville travaille fort en ce moment, on a engagé un conseiller en développement industriel pour promouvoir le secteur industriel. On ne veut pas lâcher non plus le secteur commercial. Il n’y a pas eu beaucoup de permis pour cette année, mais on veut rester actifs de ce côté-là aussi.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments