L’Expo Brome Fair toujours aussi populaire!

Par Caroline Boisclair

Près de 35 000 personnes ont défié la météo incertaine en prenant la direction de l’Expo Brome Fair, le week-end dernier. Une réelle tradition dans la région depuis déjà 157 ans !

«On aurait aimé avoir plus de monde, mais malgré la température, on est bien satisfaits», affirme la coordonnatrice de Brome Fair, Guylaine Tétreault.

Samedi, malgré la pluie et les orages annoncés, ça a «quand même été une bonne journée», dit-elle. Le soleil de dimanche a attiré le double de la clientèle de la veille.

«On a rencontré nos chiffres. C’est une tradition, et les gens savent qu’on va être là quand même», souligne Mme Tétreault.

Nouveautés

Outre les valeurs sûres de cette populaire exposition agricole, quelques nouveautés étaient proposées lors de cette 157e Expo Brome Fair.

«Les manèges étaient disposés d’une nouvelle façon, vu que nous avons fait affaires avec une nouvelle entreprise, Beauce Carnaval, mentionne Guylaine Tétreault. Les gens étaient en confiance.»

Le tir de tracteur à pédales était présenté aux enfants pour la première fois. Une activité fort appréciée et «très drôle», indique-t-elle.

La petite ferme a, une fois de plus, ravi petits et grands, tout comme le train, qui offrait un tour du site aux plus jeunes visiteurs.

Appréciée de tous

Les exposants d’animaux ont tous apprécié leur passage à Brome Fair, souligne la coordonnatrice de la 157e exposition. Plusieurs avaient d’ailleurs aménagé des systèmes de ventilation dans leur étable afin que leurs bêtes ne souffrent pas trop de la chaleur.

«L’agriculture n’est plus donnée de famille en famille, et certains n’ont jamais vu comment ça fonctionne. Tout part de là pour se rendre à l’assiette et dans la cuisine. Les visiteurs étaient bien contents de voir comment on traite les vaches, tant dans la traite pour le lait que pour dans la façon que les agriculteurs les traitent. Ça donne un effet, parce que même si les animaux sont là pour une chose, les éleveurs les aiment malgré tout», fait valoir Guylaine Tétreault.

«Aujourd’hui (mardi), c’est le temps du ramassage et du nettoyage. On va se placer les idées pour la prochaine année, et on va faire notre bilan», conclut-elle.

 

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments