Marché immobilier: une année marquée par de fortes hausses de prix dans Brome-Missisquoi

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Marché immobilier: une année marquée par de fortes hausses de prix dans Brome-Missisquoi
La Chambre immobilière de l'Estrie a dénombré 206 transactions en 2021 sur le territoire de Cowansville. (Photo : Le Guide - Claude Hébert)

HABITATION. La région de Brome-Missisquoi a connu un replis des ventes résidentielles en 2021 après la crue exceptionnelle de l’année précédente.

Les ventes sur le territoire de Bromont ont chuté de 45 %, passant de 453 unités en 2020 à 249 en 2021. À Sutton, le nombre de propriétés vendues a diminué de 23 % (de 127 à 98) durant la même période.

La baisse du nombre de transactions a été moins drastique du côté de Cowansville (206 contre 235 pour -12 %) et de Farnham (183 contre 199 pour -8 %).

L’écart entre les deux années sous étude est encore plus marqué au niveau des ventes de maisons unifamiliales: -33 % à Sutton, -21 % à Cowansville et -21 % à Farnham.

Ce phénomène est notamment attribuable à la faiblesse historique du portefeuille de propriétés disponibles sur le marché.

En un an, les inscriptions en vigueur ont en effet chuté de 80 % à Bromont, de 65 % à Sutton, de 62 % à Farnham et de 59 % à Cowansville.

Hausse de prix

Le prix médian des maisons vendues a augmenté de façon importante au cours de la dernière année sur le territoire de Brome-Missisquoi.

Bromont arrive en tête de liste avec un prix médian de 495 000 $ (+44 %) alors que Sutton lui emboîte le pas avec une médiane de 467 00 $ (+24 %).

À Farnham, le prix médian des transactions a grimpé de 227 304 $ à 300 000 $ (+32 %) en un an. La situation est très similaire du côté de Cowansville où le prix médian est passé de 224 00 $ à 299 500 $ (+34 %).

Rapidité des ventes

La rareté des propriétés disponibles sur le marché peut également expliquer la rapidité avec laquelle les transactions se bouclent.

Le délai de vente moyen a chuté de 133 à 56 jours à Bromont, de 143 à 78 jours à Sutton, de 99 à 50 jours à Cowansville et de 75 à 47 jours à Farnham.

De façon évidente, le déséquilibre du marché immobilier joue en faveur des vendeurs.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments