Périmètre urbain: Bolton-Ouest abandonne

Périmètre urbain: Bolton-Ouest abandonne
La municipalité de Bolton-Est abandonne son idée de périmètre urbain

Devant la forte opposition face au projet d’affectation «résidentielle rurale», la municipalité de Bolton-Ouest fait marche arrière et abandonne l’idée. Une victoire importante pour ces citoyens, qui gardent toutefois l’œil ouvert.

Lors d’une séance spéciale du conseil municipal, tenue le 5 juillet dernier, le maire Donald Badger et quatre conseillers ont confirmé que Bolton-Ouest n’ira pas de l’avant quant au projet de modification du schéma d’aménagement révisé, tel qu’étudié par la MRC Brome-Missisquoi.

«L’objectif de la municipalité est de permettre une certaine forme de développement sur son territoire, tout en s’assurant qu’il puisse se faire en respect avec les critères et normes d’aménagement qui assureront la protection et la mise en valeur des paysages, des milieux naturels, du ruissèlement des eaux et du caractère rural particuliers à son territoire», peut-on lire dans la résolution.

Devant les craintes qui touchaient particulièrement les travaux au mont Foster – suspendus en février dernier par le MDDEP – , le conseil municipal a décidé de changer d’approche.

«Nous avons tenu compte des préoccupations exprimées par nos citoyens. Il nous faudra cependant travailler fort afin de trouver une autre solution, compte tenu que Bolton-Ouest est la seule municipalité à ne pas avoir de périmètre urbain. Notre but est de permettre la construction de cinq à sept maisons par année, dans un développement harmonieux de la nature. Un urbaniste sera d’ailleurs engagé afin de nous aider dans cette tâche», mentionne le maire Donald Badger.

Paul Geoffrion, du comité Citoyens pour un Bolton rural, se montre agréablement surpris du verdict.

«Il y avait vraiment un vent de colère au sein de la communauté. Je me réjouis de constater que le conseil a enfin plié. Nous demeurons cependant vigilants, car M. Badger pourrait décider de faire lever le règlement de contrôle intérimaire trop rapidement. Mais en attendant, les citoyens peuvent se féliciter car ils ont été déterminés et convaincants», déclare-t-il.

Même son de cloche pour Pierre Beaudoin, secrétaire de Renaissance Lac Brome.

«Tant mieux si les résidents de Bolton-Ouest ont pu se faire entendre, car le conseil municipal était vraiment dans une impasse. De notre côté, nous continuerons à nous assurer que la qualité de l’eau sera préservée, peu importe les mesures qui seront prises pour favoriser le développement de la municipalité», affirme-t-il.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments