Plus de 15 000 personnes attendues à la Clé des champs

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Plus de 15 000 personnes attendues à la Clé des champs
Josiane Noiseux et Geneviève Everell, respectivement chargée de projet et porte-parole de la Clé des champs de Dunham. (Photo : Journal Le Guide - Stéphanie Mac Farlane)

DUNHAM. La 21e Clé des champs prend le virage de l’agroalimentaire en 2018. Cet événement, qui fera aussi de la place aux familles et aux artisans, sera marqué par plusieurs nouveautés et la venue de 74 exposants.

«L’agroalimentaire est au coeur de l’événement. La rue Principale y sera dédiée. Les gens pourront découvrir des trucs bouffe et foodies», relate Josiane Noiseux, planificatrice d’événements et chargée de projet pour la Clé des champs de Dunham. Les exposants agroalimentaires seront dispersés en bordure de la rue Principale, sous des chapiteaux.

Les artistes en arts visuels seront réunis au carrefour culturel érigé près de la bibliothèque municipale, tandis que les artisans auront leur kiosque à l’arrière de l’hôtel de ville. À cet endroit, jeux gonflables, animations musicales, ateliers créatifs, maquillages et tatouages temporaires, mini-ferme et une aire de repos seront disponibles. Cette zone familiale comportera aussi des espaces tranquilles pour nourrir bébé ou utiliser une table à langer.Trois camions de cuisine de rue, communément appelés food trucks, seront stationnés à l’arrière de l’hôtel de ville.

Parmi les autres nouveautés, notons la présentation de conférences et de discussions. Quatre entrepreneurs viendront tour à tour sous le grand chapiteau discuter de torréfaction de café (Alex Sereno du Café Barista, samedi à 13h), de création de cocktails sans alcool originaux (Boris Sem de Djinn Sirop, dimanche à 13h) et de l’apiculture (Stephen Crawford des 3 acres, dimanche à 14h).

Josiane Noiseux et Geneviève Everell, respectivement chargée de projet et porte-parole de la Clé des champs de Dunham.

Nouvelle porte-parole

Véritable amoureuse des Cantons-de-l’Est et de la bonne bouffe, l’entrepreneure Geneviève Everell, notamment propriétaire de Sushi à la maison, devient la porte-parole de la 21e fête gourmande de Brome-Missisquoi. Elle participera d’ailleurs à une discussion, sous le chapiteau principal à 14h, samedi.

«Tout ce qui concerne la bouffe, les producteurs locaux, les produits du terroir et les produits créatifs, ça vient me chercher. C’est ce qui m’inspire le plus au quotidien», mentionne Geneviève Everell en entrevue avec le journal Le Guide.

Elle raconte n’avoir aucunement hésité lorsqu’on lui a offert d’être la porte-parole de l’événement. «J’ai dit oui tout de suite. C’est hot de voir les gens faire la promotion des produits [locaux]», poursuit-elle.

Celle qui a maintenant cinq livres de recettes à son actif ainsi qu’une autobiographie a découvert la région de Dunham et ses environs par affaires, mais aussi par le biais de sa vie personnelle. Elle a sillonné les routes à de nombreuses reprises et elle y sera les 2 et 3 juin, de 10h à 17h, avec sa petite famille. Geneviève Everell sera présente à la Clé des champs de Dunham pour rencontrer les producteurs, discuter avec les visiteurs et faire découvrir les produits de Brome-Missisquoi.

Le terroir dans ses recettes

Même si ses créations culinaires sont d’inspiration asiatique, Geneviève Everell, qui anime sa propre émission de télé Sushi à la folie sur les ondes de Zeste, utilise de nombreux produits issus de la région de Brome-Missisquoi, notamment ceux de Canards du Lac-Brome.

Celle qui prend son rôle de porte-parole au sérieux projette d’ailleurs d’être en direct sur les réseaux sociaux durant l’événement. «Je veux tellement inviter les gens à sortir de chez eux et à passer le week-end à découvrir les vins, les produits et les spiritueux de Brome-Missisquoi. Je veux jouer mon rôle d’influenceuse», dit Mme Everell.

Entre 15 000 et 20 000 visiteurs sont attendus tout au long du week-end de la Clé des champs.

Partager cet article