Royal Lepage Action s’établit à Bedford

Après Cowansville, Lac-Brome, Sutton et Bromont, Royal Lepage Action fait une première incursion dans le sud de Brome-Missisquoi en ouvrant un bureau à Bedford. Si le secteur est prisé par les courtiers et par les clients, l’agence immobilière mise aussi sur le parachèvement de l’autoroute 35 pour développer ce vaste secteur.

 

Présent dans la région depuis 30 ans, Royal Lepage Action, dont le siège social est situé à Cowansville, a maintenant pignon sur la rue Principale à Bedford. «Ça faisait plus d’un an qu’on cherchait pour un local à Bedford. Dès qu’on a trouvé un endroit et les personnes, on a dit go», raconte Robert Charbonneau, propriétaire de Royal Lepage Action et courtier immobilier.

 

Pour avoir un pied à terre à Bedford, l’entreprise a dû sortir le chéquier et acheter la bâtisse située au 79, rue Principale. «L’immeuble nous appartient. On l’a acheté pour nous implanter à Bedford», dit Robert Charbonneau. Le principal intéressé refuse toutefois de dévoiler le montant de l’investissement. «L’emplacement de nos bureaux est très important. C’est un investissement conséquent pour la franchise. Ça représente un engagement à long terme. Ça marque l’importance qu’a la région», ajoute-t-il.

 

L’autoroute 35
Selon Robert Charbonneau, les 25 agents de Royal Lepage détiennent entre 25 et 30% du marché immobilier de Brome-Missisquoi. «L’immobilier, c’est un combat local. Nos agents couvrent Brome-Missisquoi. Ils connaissent le marché, les personnes, les valeurs et les problèmes. La connaissance locale est très importante dans le marché.»

 

Pour le courtier immobilier, le parachèvement de l’autoroute 35 valorisera la région au même titre que ce que l’autoroute 10 a fait avec les Cantons-de-l’Est il y a bon nombre d’années. «Le secteur de Bedford est appelé à se développer avec l’arrivée de la 35. L’autoroute va rendre accessible la Rive-Sud de Montréal à tous les villages et villes de la 35. Ça devrait refléter une meilleure proximité de la ville et désenclaver le Sud-Missisquoi. Ça va amener de la compétition. La compétition, c’est bon pour les prix et c’est bon pour les clients!», conclut M. Charbonneau. 

 

Selon le ministère des Transports du Québec, la section de l’autoroute 35 comprise entre Saint-Jean-sur-Richelieu et Saint-Sébastien devrait être ouverte à la fin de 2013. La totalité du parachèvement de l’autoroute 35, un tronçon de 37,9 kilomètres, devrait être accessible aux automobilistes en 2017. 
 
 

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments