SQ Haute-Yamaska: le lieutenant Martin Dupont aux commandes du poste

À quelques semaines de prendre l’avion pour une seconde mission humanitaire en Haïti, le lieutenant Jocelyn DesRochers, directeur du poste de la Sûreté du Québec de la Haute-Yamaska, remet progressivement les clés de son poste au lieutenant Martin Dupont qui prendra la relève pour la prochaine année.

 

Le lieutenant Dupont, originaire de Sherbrooke, souhaite continuer à travailler les dossiers implantés dans la MRC. La poursuite du programme PAIR, la présence policière dans les endroits publics, continuer le partenariat entre la SQ, le comité de sécurité publique (CSP) et les élus, ainsi que travailler les priorités établies du CSP dans un plan d’action font partie des plans du lieutenant Dupont. «L’objectif est de remettre un poste en santé à M. DesRochers à son retour», dit Martin Dupont. Ce dernier aura aussi à travailler sur le dossier du nouveau poste de police. «Je lui ai donné la permission de choisir la couleur de la peinture», lance en riant Jocelyn DesRochers.

 

Jusqu’à tout récemment directeur de la SQ de Coaticook, le lieutenant Dupont a débuté sa carrière dans la police nationale en 1991. Il a occupé plusieurs fonctions, notamment à la patrouille et aux enquêtes, à Malartic. Ce passage en Abitibi l’a amené à travailler dans le Grand Nord où il a participé au soutien opérationnel. En 2001, il est devenu adjoint au directeur de poste à la MRC du Haut-Saint-François et depuis 18 mois, il occupe la direction du poste de la MRC de Coaticook.

 

Lors de la présentation officielle aux médias, vendredi avant-midi, à Waterloo, le préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, Pascal Russell, n’a eu que de bons mots pour son lieutenant appelé à aller en mission humanitaire.

 

«On peut comprendre le désir de Jocelyn (DesRochers) d’aller aider son prochain. Ce sera bénéfique pour la population d’Haïti, tant pour sa carrière que communautaire. Jocelyn va faire une différence dans la vie des jeunes», dit-il en parlant de sa campagne de financement pour venir en aide aux enfants.

 

L’arrivée du lieutenant Martin Dupont représente un bon compromis au dire de Pascal Russel. «On est content que Jocelyn (DesRochers) puisse aller en mission et le lieutenant Dupont est un bon communicateur. On se sent bien épaulé. Le CSP va bien, on a augmenté les effectifs, le conflit syndical est terminé. Je vois d’un bon œil les quinze ou seize prochains mois», conclut le préfet.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments