Stationnement pour handicapés: Cowansville garde l’oeil ouvert

Stationnement pour handicapés: Cowansville garde l’oeil ouvert
De gauche à droite: Yvon Pépin (Ville de Cowansville)

La Ville de Cowansville fait un autre pas afin d’implanter pour de bon le concept d’accessibilité universelle. Une campagne de sensibilisation s’adressera, au cours des prochaines semaines, aux automobilistes qui utilisent les cases de stationnement pour personnes handicapées sans y avoir le droit.

La Ville investit une somme d’environ 4000 $ pour installer des panneaux, avec comme message «Vous voulez ma place? Prenez aussi mon handicap», près des plus de 200 aires de stationnement pour personnes handicapées à travers la municipalité.

«Les policiers de la Sûreté du Québec, ainsi que notre préposé au stationnement, poseront sur les pare-brise des voitures prises en défaut des cartons d’information, qui rappellent qu’une amende de 100 $ (plus les frais de 56 $) peut s’appliquer dans une telle situation. D’ici septembre, ce sera donc un simple avertissement mais par la suite, des constats d’infraction seront officiellement remis», explique Julie Jacques, chargée de projet pour le comité consultatif d’accessibilité universelle pour la Ville de Cowansville.

Frances Champigny, présidente de l’Association des personnes handicapées physiques de Cowansville et Région (APHPCR), applaudit l’initiative.

«Trop de gens se stationnent dans les espaces pour handicapés sans vignette, en se disant souvent qu’ils ne sont là que quelques minutes et que ce n’est pas très grave. Mais pour ceux qui ont besoin de s’y stationner, ça fait la différence. Ces surfaces de stationnement sont plus grandes et plus près des entrées principales des édifices», fait-elle remarquer.

Richard Leclerc, collaborateur à l’APHPCR pour la publicité et les communications, croit fortement aux effets bénéfiques de cette campagne. Il fait le parallèle avec le port de la ceinture de sécurité, qui à la fin des années 70 était encore très peu répandu.

«Lorsque les automobilistes ont reçu des infractions, ça a amené un changement de comportement. Je souhaite que notre campagne ait de l’impact et qu’elle soit même reprise dans d’autres municipalités», lance-t-il.

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments