Tourisme Cantons-de-l’Est s’associe à Booking.com

Par Josiane Noiseux
Tourisme Cantons-de-l’Est s’associe à Booking.com
Alain Larouche

Depuis près d’un mois, Tourisme Cantons-de-l’Est bénéficie de l’expertise de Booking.com. Ce nouveau partenariat avec leader mondial de la réservation d’hébergements en ligne assurerait un accroissement des visiteurs et des vacanciers dans les entreprises touristiques de la région, soutient Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l’Est.

«La seule chose que peut créer Booking.com, c’est l’augmentation d’achalandage», soutient Alain Larouche.

D’ailleurs, sur le site Internet de l’organisation touristique, les visiteurs ont maintenant la possibilité de réserver une nuitée d’hébergement ou un forfait en ligne via un onglet Booking.com.

«Nous sommes la première région au Canada à faire ça. Ça apporte une clientèle que les petites entreprises n’auraient jamais eue. Le site est une référence mondiale. Il partage les données et traduit les annonces en 40 langues. Aucune personne ne serait capable de se payer ça dans les Cantons-de-l’Est», précise M. Larouche.

Ce dernier insiste sur le fait que Tourisme Cantons-de-l’Est a favorisé le site qui conserve le pourcentage de commissions le moins élevé parmi tous les leaders en réservations d’Hébergement.

«Nous avons pris le plus gros et le moins cher. Booking.com prend seulement 15% de commission par réservation. Expedia, par exemple, prend 25%», indique le directeur général de Tourisme Cantons-de-l’Est.

«C’est un investissement pour le développement d’une clientèle. On offre la possibilité aux entreprises d’ici d’aller à la pêche dans un immense lac. On crée de la richesse dans notre région. La concurrence le fait, nous n’avions pas le choix», ajoute-t-il.

Selon le site officiel de Tourisme Cantons-de-l’Est, la région de Brome-Missisquoi compte plus de 25 hôtels et auberges de campagne, onze campings et 15 gîtes.

Alain Larouche précise que Tourisme Cantons-de-l’Est est toujours en période d’essai. Si les résultats du partenariat avec Booking.com ne sont pas concluants, l’organisation touristique pourrait mettre un terme à l’entente.

Mais ce n’est pas demain la veille à la lumière des premiers résultats. «En dix jours, nous avons eu plus de réservations sur notre site que durant toute l’année passée», affirme M. Larouche.

«Même si certaines entreprises décident de ne pas s’inscrire sur Booking.com, elles sont toutes de même sur notre site et dans nos informations papier. Nous sommes également ouverts aux commentaires de celles-ci. Les gens peuvent nous contacter. Un représentant de chez Booking.com est même prêt à rencontrer les entreprises de la région pour les aider à trouver des solutions», conclut M. Larouche.

 

Booking.com en bref…

-L’entreprise offre des nuitées et des forfaits d’hébergement depuis 1996;

-Le site Internet de l’organisation est disponible en plus de 40 langues;

-Ce leader mondial de la réservation propose près de 350 000 établissements dans 184 pays;

-Chaque jour, plus de 475 000 nuitées (affaires ou loisirs) sont réservées via la plate-forme web de la compagnie néerlandaise.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments