Trop petit le nouveau garage?

Par Josiane Noiseux
Trop petit le nouveau garage?
Le nouveau garage municipal

La construction du garage municipal à Lac-Brome avait fait grand bruit en 2012. Et ce n’est pas fini! Maintenant que le garage a été érigé au coût de 2M $, certains s’interrogent sur la commodité de la récente construction qui serait trop petite. Une situation qui n’alarme pas le maire Gilles Decelles.

En 2011, l’administration municipale avait présenté publiquement la soumission d’un projet de reconstruction du garage municipal. La facture, qui s’élevait à 3,3M $, n’avait pas fait l’unanimité auprès des citoyens. Le conseil de ville s’était alors résigné, en optant pour l’adoption d’un règlement d’emprunt de 2,9M $ et la réalisation d’un projet n’excédant pas les 2M $.

Malgré l’édification du nouveau garage, la Ville de Lac-Brome manque toujours d’espace pour héberger certains bureaux de services municipaux. «Le problème avec le garage, c’est que la partie «bureau» a été rapetissée sur les plans», explique Marta Gubert Gomes, conseillère municipale à Lac-Brome.

La municipalité loue un local sur la rue Victoria, à quelques pas de l’hôtel de ville afin d’héberger les bureaux du service de l’urbanisme. Selon Mme Gomes, la Ville aurait dû prévoir une meilleure planification en ce qui a trait à la construction du garage afin de limiter les coûts reliés à la location des locaux.

«Je ne sais pas quel service aurait pu être déménagé dans le nouveau garage, mais il est clair que nous avons besoin d’espaces supplémentaires. Actuellement, on paie près de 1 000$ par mois pour louer les bureaux sur la rue Victoria. Avec le service de conciergerie, la somme s’élève à plus de 12 000$ par année», indique Mme Gomes.

«Le projet n’a pas été bien réfléchi. On n’a pas pensé à ce dont on a besoin maintenant et dans le futur. Je trouve que c’est un non-sens. À Lac-Brome, les choses temporaires ont tendance à devenir permanentes», déplore la conseillère, faisant allusion à la location de bureaux sur la rue Victoria.

D’après Mme Gomes, les services municipaux auraient pu être rassemblés, en considérant leurs besoins, soit à l’hôtel de ville et au garage municipal. Elle croit également qu’une analyse financière du projet aurait pu clarifier certains questionnements et dresser un portrait des besoins, tout en justifiant les dépenses. 

«Est-ce qu’une somme de 12 000$ par année, échelonnée sur 50 ans, aurait pu justifier l’ajout d’une petite surface au garage? Une analyse financière aurait pu nous le dire. Cet argent serait investi dans un bâtiment appartenant à la ville. Ce sont les contribuables qui paient pour ça», soutient cette dernière.  

La conseillère Cynthia Wilkinson semble être du même avis. Cette dernière, élue à mi-mandat en juin 2012, n’a pas participé à l’ébauche des plans au début du projet. Or, elle croit que l’aménagement de bureaux administratifs au garage municipal aurait été une idée judicieuse.

«Le maire dit que c’est ridicule d’avoir des services et des départements à l’extérieur du village. Selon moi, ce n’est pas nécessaire que tous les services soient «downtown». C’est grand Lac-Brome. Les gens prennent leur voiture pour se déplacer de toute façon», croit Mme Wilkinson.

Gilles Decelles satisfait

Selon le maire de la Ville de Lac-Brome, Gilles Decelles, l’aménagement du nouveau garage municipal est convenable selon les exigences de l’administration municipale. Ce dernier soutient qu’outre Mme Wilkinson et Mme Gomes, le reste du conseil de ville semble satisfait du résultat final du projet.

«Je pense que le garage est totalement adéquat. Par contre, des conseillers auraient aimé que les bureaux de la gestion du territoire (tout ce qui est permis de construction, permis de zonage…) soient déménagés dans le garage municipal. Je pense que ces services doivent rester au centre-ville, à Knowlton», explique Gilles Decelles. 

«Les bureaux du service de voirie, celui de l’entretien, de l’ingénieur municipal et son adjointe seront déménagés là-bas», ajoute le maire.

Le projet initial comptait des bureaux administratifs et une salle de conférence en plus de l’espace réservé à la machinerie du service de voirie et pour l’entretien de la ville.

«Au départ, des conseillers souhaitaient que l’on fasse un plus gros garage. La première soumission était de 3,3M $. Lorsque nous avons passé un règlement d’emprunt de 2,7M $, je me suis engagé envers la population à réduire ça à 2M $. C’est ce que nous avons fait et nous avons sacrifié très peu du projet initial», souligne M. Decelles.

Jusqu’à maintenant, les dépenses reliées au projet frôlent les 1,9M $ et atteindront les 2M $ une fois l’aménagement terminé. Le maire estime que les activités dans le garage débuteront à la fin du mois de septembre.  

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments