Un hommage émouvant pour Alexis Dover-Martin

Un hommage émouvant pour Alexis Dover-Martin

La famille d’Alexis Dover-Martin a reçu un dernier hommage de la part de l’Association de hockey sur glace de Cowansville, samedi dernier.

Crédit photo : Gracieuseté-Dominique Gosselin

HOMMAGE. L’Association de hockey sur glace de Cowansville (AHGC) a rendu un dernier hommage à Alexis Dover-Martin, un jeune de 25 ans qui a perdu son combat contre la leucémie en juin, le 3 novembre dernier.

L’AHGC a profité du match junior A entre les Voyageurs de Cowansville et les Bulls de Bedford lors de l’ouverture officielle de sa saison pour honorer la mémoire d’Alexis. Il avait déjà porté les couleurs des Bulls de Bedford.

«Avec le décès d’Alexis, qui est arrivé trop tôt, les gens du hockey mineur se sont dit qu’il faudrait faire quelque chose, a expliqué l’ancien président du hockey mineur, maintenant vice-président de Hockey Estrie, Benoit Lejeune. C’était important pour moi d’être là pour lui rendre un dernier hommage.»

Le numéro 11 que portait Alexis Dover-Martin a été imprimé sur la glace du Pavillon des sports Roland-Désourdy et y restera pour les prochaines années.

«Ils nous ont sidérés, a affirmé la mère d’Alexis Dover-Martin, Nancy Dover. Quand on est arrivés, il y avait une foule de monde. On s’attendait à un petit hommage, mais ils ont fermé les lumières, déroulé le tapis rouge et ont fait entrer les joueurs des deux équipes. Les joueurs de Bedford sont arrivés sur la glace et sont allés cogner sur le 11. Les gars de Cowansville avaient chacun une rose.»

Les joueurs des deux équipes ont également porté des chandails spéciaux à l’effigie d’Alexis Dover-Martin pour l’hommage et la période d’échauffement.

«C’était vraiment un bel hommage, a ajouté Mme Dover. En plus, sur le banc de Bedford, il y avait une dizaine de joueurs qui ont joué avec Alexis, qui s’étaient tous déplacés. C’était quelque chose.»

Une plaque a également été remise à la famille du jeune homme.

«On ne voulait pas faire ça à moitié, a ajouté M. Lejeune. On voulait faire ça en grand. Quand j’ai rencontré Nancy [Dover] et Pierre [Martin, les parents d’Alexis], un mois en demi après son décès, ils se sont montrés très ouverts à l’idée d’honorer Alexis.»

«La personne que je massais ce matin me disait que son petit-fils allait être au match d’ouverture et il était tout excité, a affirmé Mme Dover. Ce n’était pas quelqu’un qui le connaissait personnellement, mais on voit qu’Alexis a laissé sa marque dans le sport.»

Reconnaissance

La communauté était derrière Alexis Dover-Martin dans la maladie. Sa mère, Nancy Dover, est très reconnaissante envers tous ceux qui ont aidé de près ou de loin Alexis et sa famille dans cette épreuve difficile.

«Il a beaucoup touché les jeunes, a affirmé Mme Dover. C’est ce que je trouve plaisant. Tout le monde a encore son bracelet, Alexis #11 Warrior Never Stops. Je veux faire un clin d’œil à tous ceux qui ont été là pour nous et que les gens continuent à croire qu’il y a de l’espoir.»

Elle tient d’ailleurs à remercier le personnel hospitalier, autant à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins qu’au CHUS ou à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont.

«Quand ils ont détecté la leucémie d’Alexis en 2012, c’est grâce à la vigilance d’un médecin ici à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins et il est décédé là-bas, a raconté Mme Dover. Les soins que nous avons à BMP sont exceptionnels. Alexis est décédé avec dignité. Les gens de l’urgence l’ont enveloppé. Souvent, on se plaint du système de santé, mais il faut avoir vécu l’arrière-scène des services médicaux pour reconnaître la vocation des gens derrière ça.»

La ligue de dek-hockey Dix10 de Granby a décidé de lancer le Tournoi Alexis-Dover-Martin, un 24h. Tous les fonds amassés seront remis à un organisme lié au combat contre le cancer.

«Un battant»

La détermination d’Alexis Dover-Martin a grandement inspiré la communauté de Cowansville, mais également sa famille.

«Dans tout ça, il y a du positif, même dans la maladie, a affirmé Nancy Dover. Notre force, elle vient de lui. Alexis ne s’est jamais plaint. Il était déterminé, c’était un battant.»

Malgré les épreuves difficiles, la force d’Alexis a réussi à faire voir la vie d’un autre côté à sa famille.

«On a été choyés de l’avoir eu dans notre vie, a déclaré sa mère. Ses deux frères ont grandi à travers ça. Quand je dis que la maladie amène du positif, c’est plate à dire, mais ça amène des prises de conscience, de réaliser la chance qu’on a, de pouvoir profiter de la vie et d’être positif. Il nous a remplis d’amour avec son combat.»