Un nouveau festival de skate en fin de semaine à Cowansville

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Un nouveau festival de skate en fin de semaine à Cowansville
Nicolas Archambault, un élève concomitant en soudage-montage et membre du comité consultatif du CowanSkateFest, et Audrée Choinière, enseignante (Photo : Le Guide - Xavier Demers)

SKATE. Les jeunes sont invités à participer à la toute première édition du CowanSkateFest, un festival dédié à la planche à roulettes, au skatepark du Centre de la nature de Cowansville, samedi, à compter de 15h.

Le CowanSkateFest sera le théâtre d’un skate jam, d’un volet artistique de tag et de stencil ainsi qu’un barbecue.

«C’est une compétition, mais plus basée sur soi-même, a expliqué l’élève concomitant en soudage-montage au Campus Brome-Missisquoi et membre du comité consultatif du CowanSkateFest, Nicolas Archambault, en parlant du skate jam>. Le but, c’est de se surpasser et de sortir la meilleure manœuvre que tu peux faire. Ça va se passer à une place à la fois dans le skatepark. Tout le monde va aller sur le même module et va se lancer un après l’autre et le but, c’est de faire les plus beaux tricks possibles.»

«C’est rare que [les jeunes amateurs de skate] ont un public donc, c’est aussi l’occasion pour ça, a ajouté l’enseignante de français au XFP, Audrée Choinière. Les gens qui n’auraient pas eu tendance à aller vers le skatepark. Il y a des gens qui pensent que ce ne sont que des petits bums qui vont là pour faire des mauvais coups et brûler des poubelles, mais c’est vraiment plus que ça. C’est rare qu’on va les voir, ces jeunes-là, voir ce qu’ils sont capables de faire.»

Les organisateurs espèrent avoir une centaine de personnes présentes lors de l’événement, qui devrait se terminer vers 18h.

«Le but de l’événement, c’est qu’on veut que ce soit vraiment festif et que ce ne soit pas uniquement axé sur le skate. Même si quelqu’un n’a jamais monté sur un skate de sa vie, il ne sera pas obligé de le faire. Il va y avoir un volet plus artistique, plus créatif, qui va être supervisé par Roxanne Lussier, sous forme de tag et de stencil, graffitis, pochoirs, pas besoin d’être un artiste pour venir laisser votre trace. Ça va être sur une grande murale qui va être disposée au skatepark toute l’année.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments