Un prix national pour Au Diable Vert

Par Josiane Noiseux

Les Grands prix du tourisme canadien 2012 de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) qui se tenaient le 20 novembre dernier ont permis de récompenser une entreprise de la région. Finaliste parmi une trentaine de candidats, la PME Au Diable Vert de Sutton s’est distinguée en obtenant le Prix de la petite ou moyenne entreprise de l’année.

Après avoir remporté plusieurs distinctions depuis 2009 aux Grands Prix du tourisme québécois, Au Diable Vert a le vent dans les voiles.

La renommée de la station de plein air de Sutton rayonnera à travers le Canada grâce aux «Grands prix du tourisme canadien 2012». Jeremy Fontana et Julie Zeitlinger, propriétaire de la PME, se montrent emballés par cette nouvelle nomination. Ces prix, décernés annuellement par l’AITC, soulignent les réussites, le leadership et l’innovation au sein de l’industrie touristique canadienne. 

«Douze prix différents sont remis selon des critères très spécifiques tels que l’achalandage, les investissements ou l’innovation. Nous devons remplir un formulaire élaborer afin d’être éligible à ces qualifications. Il y a beaucoup de compétition dans notre milieu. On ne s’entendait pas à remporter une telle mention», explique M. Fontana.

Les deux récipiendaires se sont rendus à Gatineau pour participer à ce gala de prestige. «C’était une soirée très officielle avec le cocktail, les grands habits et on nous a remis un trophée en verre d’une pesanteur de 12 livres», souligne d’un ton amusé M. Fontana.

Soucieux de l’économie locale, Jeremy Fontana espère que la mention décrochée par son entreprise donnera de la visibilité à la grande région de Brome-Missisquoi.

«Avoir du succès au Québec est très bon pour l’industrie du tourisme, mais aussi pour notre belle région. Il y a tant de choses à faire ici. Nous sommes heureux que notre prix incite les gens à venir à Sutton et par le fait même, promouvoir d’autres commerces du village, tel que les restaurants, car nous n’offrons pas ce service», conclut ce dernier.  

Parmi les finalistes québécois au Gala de l’AITC, on retrouvait, notamment, le Spa-Nature Nordik, de Chealsea, et le Festival Pop Montréal International et Geneviève Lefebvre, employée à l’Auberge Taureau.

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments