Un projet immobilier de 150M $ à Cowansville

Un projet immobilier de 150M $ à Cowansville

L'ancienne carrière Rioux pourrait accueillir pas moins de 1000 portes. Jonathan Rioux est l'instigateur d'un projet de développement coopératif qui pourrait voir le jour en 2017 à Cowansville.

COOPÉRATIVE. L’ancienne carrière Rioux, située aux portes du Centre de la nature de Cowansville, pourrait avoir une seconde vie. Un projet résidentiel de type coopératif pourrait animer dans les prochaines années le site qui a cessé ses activités en 1995. Pas moins de 1000 portes pourraient s’ajouter au parc immobilier cowansvillois. Un chantier évalué à 150M $.

L’instigateur du projet, Jonathan Rioux, étudiant à la maîtrise en administration de la santé à l’Université de Montréal, rêve de ce projet depuis cinq bonnes années. Avec l’aide de son père, Pierre-Samuel Rioux, propriétaire du site de la carrière, le jeune homme de 32 ans se lance enfin dans ce projet. La première pelletée de terre est espérée pour 2017.

«Nous sommes à l’étape d’annoncer le projet. C’est très embryonnaire. Pour l’instant, l’important, c’est de partager ma vision», mentionne Jonathan Rioux.

Une vision novatrice et ambitieuse, car le terrain de plus de 25 acres de l’ancienne carrière peut accueillir jusqu’à 1000 unités. Selon l’étudiant en administration de la santé, le projet pourrait générer des investissements se situant entre 150M $ et 175M $.

La santé au cœur du projet

Fort d’expériences en coopérative d’habitation lors de ses études universitaires à Sherbrooke, Jonathan Rioux souhaite que ce projet s’inscrive dans un modèle de développement coopératif.

«Le montant consacré au loyer est trop élevé par rapport au revenu des familles qui n’augmente pas. Ça crée un appauvrissement des régions. Les coopératives permettent de vivre bien et de s’enrichir parce que tu n’es pas que locataire, tu es également propriétaire de la bâtisse», affirme-t-il.

Selon Jonathan Rioux, même si Cowansville compte peu de modèles coopératifs, la demande viendra. «Partout dans la province, il y a des listes d’attente pour les coopératives d’habitation. C’est très populaire.»  

Grâce à une vision axée sur la santé, Jonathan Rioux espère mener à terme le développement résidentiel. «J’aimerais intégrer des services de santé à même la communauté. L’environnement serait également propice à l’épanouissement et à l’adoption de saines habitudes de vie, explique le détenteur d’un baccalauréat en soins infirmiers. Car adopter un modèle coopératif, c’est adopter un style de vie».

Potentiel des carrières

Selon Pierre-Samuel Rioux, il existe près de 1500 carrières au Québec et plusieurs d’entre elles sont fermées. «Il faut faire quelque chose avec les carrières. Ce sont des sites idéaux pour des projets résidentiels. C’est du roc en dessous», explique-t-il.

Jusqu’à présent, une seule carrière du secteur Cap-Rouge à Québec a été transformée en projet résidentiel en 2012.

L’instigateur du projet assure également que la carrière favorise l’implantation d’un système de chauffage géothermique, ce qui réduirait les coûts d’habitation.

La Fédération des coopératives de l’Estrie (FCHE) est d’ailleurs un partenaire majeur au projet. Le 28 octobre prochain, le directeur de la FCHE, Guillaume Brien, expliquera les grandes lignes de l’aspect financier du projet lors d’une première séance publique. Elle aura lieu à la salle Pauline Martel de la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand de Cowansville, à 19h.

Selon Jonathan Rioux, pas moins de 700 emplois pourraient être créés à Cowansville. La direction de la Ville de Cowansville a d’ailleurs donné un accord de principe aux acteurs du projet en juillet dernier.

L’ABC des coopératives d’habitation

Qu’est que c’est?

Une coopérative d’habitation est un immeuble, ou un ensemble d’immeubles où habitent des personnes qui sont à la fois locataires de leur logement et collectivement propriétaires de l’immeuble.  

Qui peut être membre d’une coopérative?

N’importe qui. Près de 60 000 personnes vivent en coopérative au Québec.

Comment devenir membre d’une coopérative?

Il faut présenter une demande à la coopérative et un comité de sélection étudiera le dossier. Toutefois, comme la demande est forte, il y a souvent une liste d’attente.

Source: Confédération québécoise des coopératives d’habitation

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments