Un voleur surpris à Eastman, arrêté à Saint-Alphonse-de-Granby

Un jeune Granbyen de 20 ans a été arrêté, jeudi midi, sur l’autoroute 10 Ouest, à la hauteur de Saint-Alphonse-de-Granby, grâce à la vigilance de citoyens. Le suspect a été surpris à cambrioler dans une résidence du chemin Bellevue à Eastman. Un deuxième individu a également été arrêté.

 

Les policiers ont reçu l’appel d’un citoyen indiquant qu’un vol aurait eu lieu dans une maison du chemin Bellevue. «Le citoyen connaissait le propriétaire de la résidence et ce n’était pas lui qui venait de quitter les lieux», explique le sergent Louis-Philippe Ruel, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

 

Un signalement a été envoyé aux patrouilleurs et ces derniers sont parvenus à intercepter le véhicule suspect sur l’autoroute 10 Ouest, à la hauteur de Saint-Alphonse-de-Granby. Les policiers ont arrêté un homme de 20 ans, de Granby.

 

À l’intérieur de sa voiture, les patrouilleurs y ont trouvé plusieurs équipements électroniques, dont un ordinateur et deux téléviseurs. «Les objets ne sont pas liés au vol d’Eastman, mais à un vol survenu un peu plus tôt dans la journée à Magog», enchaîne le sergent Ruel. Les policiers sont cependant capables de relier le Granbyen à l’introduction par effraction perpétrée à Eastman.

 

Le Granbyen doit comparaître vendredi au palais de justice de Granby sous un chef d’accusation d’introduction par effraction. D’autres accusations pourraient être portées contre lui dans les prochains jours. «Il serait lié à des vols commis à Bromont, à Magog, dans les MRC de Brome-Missisquoi, de la Haute-Yamaska et de Memphrémagog», indique le policier.

 

L’enquête a aussi permis l’arrestation d’un second individu qui aurait participé à certains vols en compagnie du suspect de 20 ans. Un jeune homme de 18 ans, de Saint-Paul-d’Abbotsford a été arrêté par le Service de police de Bromont jeudi.

 

Cette arrestation résulte d’une enquête qui a été enclenchée à la mi-février par les policiers de Bromont à la suite d’une introduction par effraction survenue sur le territoire de Bromont. «Dans l’enquête, on s’est aperçu avec la Sûreté du Québec de la Haute-Yamaska que les mêmes individus étaient impliqués», explique Marc Tremblay, inspecteur à la surveillance du territoire au Service de police de Bromont.

 

Outre l’introduction par effraction à Bromont, le suspect, qui n’était pas connu des policiers, serait relié à une introduction par effraction perpétrée à Shefford, une autre à Granby ainsi qu’à une tentative d’introduction par effraction survenue à Sainte-Cécile-de-Milton. Le jeune suspect a été rencontré par les policiers avant d’être libéré avec une promesse de comparaître.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments