Une amende de 5 600$ pour l’ex-dg adjoint de la FTQ Construction

L’ex-directeur général adjoint de la FTQ Construction, Alain Pigeon, a récemment enregistré un plaidoyer de culpabilité pour avoir construit des résidences sans licence, sur la rue Lemieux à Granby, au nom de son ancienne entreprise Gestion immobilière P.O.P inc. La juge Monique Perron l’a condamné à payer une amende de 5 600$, dans un délai de 60 jours.

 

Entre le 10 février 2008 et le 9 mars 2008, Alain Pigeon, qui était l’actionnaire majoritaire de l’entreprise Gestion immobilière P.O.P. inc, aurait fait construire six maisons sur la rue Lemieux à Granby, sans détenir de licence adéquate, révèle des documents obtenus au palais de justice de Granby.

 

S’il faisait face à six chefs d’accusation pour «avoir exercé les fonctions d’entrepreneur en construction en exécutant ou en faisant exécuter des travaux sans être titulaire d’une licence en vigueur» en vertu de la Loi sur le bâtiment, deux dossiers ont été retirés.

 

Alain Pigeon, via son entreprise qui a cessé ses opérations le 12 mars 2010, a plaidé coupable aux quatre chefs restants. Le 28 février dernier, la juge Perron l’a condamné à payer 1 400$ par chef d’accusation. Gestion immobilière P.O.P inc devra donc débourser 5 600$ dans un délai de 60 jours.

 

Outre les charges qui étaient portées contre son entreprise, Alain Pigeon faisait face à six chefs d’accusation, également en vertu de la Loi sur le bâtiment. Les accusations, les mêmes que pour sa compagnie, ont cependant été retirées.

 

 

Puisqu’il agit à titre de personne morale de son ex-compagnie, Alain Pigeon, qui a quitté son poste de directeur général adjoint de la FTQ Construction le 8 juin 2010, devra tout de même défrayer la somme qui lui est réclamée.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments