Une crue immobilière à Venise-en-Québec?

Durement touchée le printemps dernier par l’importante inondation, Venise-en-Québec regagne en confiance. La reprise du marché immobilier laisse entrevoir des jours meilleurs dans la municipalité du Haut-Richelieu. Les pancartes «vendu» devraient se mettre à pousser régulièrement, avance une agente immobilière Remax consultée par l’Express.

 

La crue historique a fait mal à cette localité située à deux pas du lac Champlain. Des maisons entourées d’eau ont fait fuir les acheteurs potentiels. Selon centris.ca, les inscriptions sur le marché de la revente ont dégringolé de 30% au dernier trimestre de 2011. Et seulement deux résidences ont été vendues.

 

Selon Sonia Chiasson, agente affiliée à la bannière Remax, le marché immobilier va reprendre du poil de la bête dans les mois à venir à Venise-en-Québec.

 

«La plupart des ventes ne se font pas en janvier à Venise-en-Québec. Elles se font généralement le printemps (fin mars, début avril). Et jusqu’à maintenant, c’est un bon début d’année. Les acheteurs intéressés le savent qu’une crue des eaux comme l’an dernier ne revient pas tous les ans. Les gens qui veulent le bord de l’eau sont des acheteurs sérieux et ils connaissent les risques», indique Sonia Chiasson.

 

Selon la représentante Remax, une quarantaine de propriétés seraient sur le marché à l’heure actuelle. «Les gens s’informent davantage (suite à l’inondation), mais l’intérêt pour Venise-en-Québec est toujours là», dit-elle.

 

Un maire confiant
Après la montée d’eau vient le beau temps. Parlez-en au maire de Venise-en-Québec, Jacques Landry. Les bonnes nouvelles s’accumulent pour sa municipalité et ses citoyens.

 

«On a la plus forte augmentation de la population (+17%) dans le Haut-Richelieu. Les travaux pour l’autoroute 35 y sont pour quelque chose. Le secteur de la construction va très bien. Il y a des projets de condos et de nouvelles maisons et beaucoup de maisons sont achetées dans un but de les rénover», mentionne l’élu.

 

D’ailleurs, parmi les projets domiciliaires en développement à Venise-en-Québec, on note le «Quartier Rive-Ouest». Un projet de 13M $ qui ajoutera 69 résidences au parc immobilier de la municipalité d’ici cinq ans.
«Pour nous, au mois de juillet, les inondations, c’était fini. Venise-en-Québec se porte bien. Et croyez-moi, ça ne sera plus le même Venise dans quelques années», promet le maire Landry.

 

 

 

 

 


 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments