Une «machine-araignée» sur les flancs du Mont Sutton

Par Josiane Noiseux
Une «machine-araignée» sur les flancs du Mont Sutton
Le Mont Sutton est la toute première station de ski au Québec à effectuer le réaménagement de pistes avec l'aide d'une excavatrice-araignée. Le chantier d’envergure a été assuré par la compagnie Edelweis.com.

Les skieurs pourront bénéficier d’une nouvelle piste fraîchement réaménagée. Grâce à l’innovation d’une excavatrice-araignée, la piste Stade de Slalom a été élargie afin de faciliter les virages en slalom à cet endroit précis. Dès cet hiver, les amateurs de glisse pourront serpenter les nouveaux aménagements réalisés dans les hauteurs de la montagne.

Le Mont Sutton est la toute première station de ski au Québec à effectuer le réaménagement d’une piste avec une excavatrice-araignée. Le chantier d’envergure a été assuré par la compagnie Edelweis.com. L’entreprise spécialisée en aménagement paysager est l’une des seules au Québec à posséder une machine excavatrice du genre. D’ailleurs, l’engin a été importé de la Suisse il y a moins de cinq ans.

«Initialement, la demande venait du Club de Ski du Mont Sutton. Les skieurs souhaitaient que l’on améliore cette section de la piste pour faciliter leur entraînement», explique Mireille Simard, coordonnatrice des communications de Mont Sutton.

Les travaux ont été entamés sur la piste Stade de Slalom, à un endroit précis où le degré de la pente est particulièrement prononcé. Cette partie de la piste a été élargie pour améliorer le plateau d’entraînement des coureurs du Club de ski Sutton et pour faciliter les virages en slalom à cet endroit précis.

Le Mont Sutton a profité de l’expertise de l’entreprise Edelweis.com pour exécuter les différentes étapes du réaménagement tout en s’assurant de minimiser l’empreinte sur la nature.

«La machine excavatrice-araignée est 50% moins lourde qu’une pelle excavatrice régulière, ce qui la rend plus facilement manœuvrable, laisse beaucoup moins de traces sur le sol et est performante en toutes sortes de territoire, particulièrement dans les terrains pentus. En plus de consommer moins d’énergie, cette excavatrice-araignée peut faire des travaux sur les pentes allant jusqu’à 70 degrés», explique Patrick Edelman, président de Edelweis.com.

Des précautions spéciales ont également été mises en place durant les travaux afin de réduire l’empreinte, dont l’installation de barrières sédimentaires et de toiles de plastique protectrice sur le sol pour éviter l’érosion.

«En tant qu’architectes de paysages, nous sommes responsables de la gestion des sédiments dans les bassins versants. C’est notre devoir de poser des gestes pour contribuer à la protection de l’environnement», précise M. Edelmann.

Dès cet hiver, les skieurs et planchistes pourront profiter de ce nouveau passage en slalom et les coureurs du Club de ski Sutton pourront s’entraîner sur ce nouvel aménagement.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments