Vandalisme à Foster: la Sûreté du Québec demandée en renfort

Depuis quelques semaines, une vague de vols et d’actes de vandalisme trouble la tranquillité des citoyens du secteur Foster, à Lac-Brome. Déplorant la hausse du nombre de cas de vitesse excessive, ceux-ci réclament une intervention immédiate de la SQ de Brome-Missisquoi.

 

Chuck Christie, un bénévole du Centre des Loisirs de Foster, confirme que le village a été la cible d’une vague de méfaits depuis quelques semaines. Et avec l’été qui arrive, il souhaite que tout ceci prenne fin.

 

«On a entre autres vu deux chaises, sans aucune raison, être suspendues sur la passerelle, près de la voie ferrée. Il y a eu également du vandalisme au Centre des loisirs, alors qu’une table de pique-nique a été détruite et que plusieurs graffitis ont été dessinés. Un feu a aussi été allumé à proximité de l’édifice. De plus, des articles de jardinage, dont une tondeuse, ont été volés chez un résidant», relate-t-il.

 

Christian Fortin, un autre bénévole du Centre des Loisirs, croit que l’arrivée de nouveaux citoyens dans le secteur – sans les accuser catégoriquement – a pu perturber l’harmonie du secteur.

 

«Certains affirment que ces actes criminels sont liés à la consommation et à la vente de drogue. C’est bien sûr une information à vérifier, mais ce n’est pas impossible», dit-il.

 

Gilbert Richard affirme quant à lui que la vitesse sur les routes, dans le secteur de Foster, représente un problème majeur depuis quelque temps.

 

«Avec le développement à proximité du mont Glen, la circulation est plus importante. Et ça va vraiment très vite. Nos rues sont devenues de vraies pistes de course et pour nos jeunes familles, c’est un réel danger», dit-il.
Afin de régler ces problèmes, un groupe de citoyens a donc convenu de partager leurs appréhensions, la semaine dernière, avec des représentants de la Sûreté du Québec. Une rencontre qualifiée de constructive par M. Christie.

 

«Nous avons senti une belle écoute. On nous demande de ne pas hésiter à dénoncer les actes criminels et les gens qui roulent trop rapidement. C’est en collaborant tous ensemble que nous arriverons à des résultats positifs», dit-il.

 

Le sergent Hugo Lizotte, porte-parole de la SQ de Brome-Missisquoi, affirme que les policiers apporteront une attention particulière au secteur Foster.

 

«L’agente Marie-Pier Imbault, qui agit comme marraine de Lac-Brome, a bien pris en note les points à améliorer. Le contact avec ces citoyens est bien établi. De plus, notre agent à moto, Sylvain Poitras, patrouillera Foster de temps à autre. Nous prenons le tout très au sérieux», dit-il.

 

Don Gagné, conseiller municipal attitré à la sécurité publique, applaudit la vigilance des citoyens de Foster. Il se dit même favorable à la création éventuelle d’un comité de protection de voisinage.

 

«Dans des villes telles Bedford et Farnham, c’est une formule qui fonctionne très bien. L’union fait la force et c’est ensemble que nous arrêterons cette vague de crime. J’en profite pour féliciter la SQ, qui se montre très ouverte d’esprit. Et je souhaite que notre maire (Gilles Decelles) collabore à cet effort collectif», déclare-t-il.

 

Chuck Christie, un bénévole du Centre de Loisirs de Foster, espère que la vague de vols et de vandalisme prendra fin dès maintenant. On le voit ici près d’un graffiti, sur une bâtisse située tout près des locaux principaux.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments