Variants dominants: Santé Canada redoute l’explosion d’une troisième vague

Par Godlove Kamwa
Variants dominants: Santé Canada redoute l’explosion d’une troisième vague
Pas moins de 363 847 Québécois ont contracté la COVID-19 au cours des quatorze derniers mois. (Photo : Depositphotos)

PANDÉMIE. «Les mesures doivent être plus fortes et plus strictes, et maintenues suffisamment longtemps pour supprimer l’augmentation des variants », a recommandé l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam.

 Compte tenu de la progression des variants du virus de la COVID-19, l’agence fédérale a estimé que si les mesures de santé publique sont maintenues au niveau actuel, le Canada pourrait connaître une troisième vague.

«Si nous assouplissons les mesures sanitaires trop tôt, avant que suffisamment de personnes ne soient vaccinées, l’épidémie reprendra avec la circulation croissante du variant hautement contagieux», a-t-elle souligné en conférence de presse.

Contrairement au Québec plus enclin à prendre des mesures d’assouplissements, Dre Tam plaide pour le maintien des restrictions et des fermetures dans le contexte de propagation des souches plus contagieuses et de plus en plus dominantes.

«On peut ouvrir les restaurants à l’extérieur, par exemple, prudemment, lentement, étape par étape, avoir plus de temps entre chaque étape », a-t-elle suggéré dans un communiqué, mentionnant une augmentation du nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 de l’ordre de 30 %, notamment dans les provinces de l’Ontario et de la Colombie-Britannique.

Dans un rapport présenté la veille, la vérificatrice générale du Canada, Karen Hogan, a fait état de la difficulté pour Ottawa à présenter un portrait exhaustif de l’épidémie à l’échelle nationale en raison des problèmes liés à la communication des données avec les provinces et territoires.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments