Bière et guignolée font bon ménage à Sutton

Bière et guignolée font bon ménage à Sutton

Quelques-unes des personnes impliquées dans la GuignoBREW se sont réunies au Cafetier en fin d'après-midi vendredi. On aperçoit dans l'ordre habituel Chloé Chagnon (Mont Sutton), Jean-François Trudel (Cafetier), Janna Hubacek et Nicole Fafard (CAB), Heidi Vanha (Corporation de développement économique de Sutton) et Caroline Gosselin (CAB).

Crédit photo : Journal Le Guide - Ghyslain Forcier

CAUSE. Le Centre d’action bénévole (CAB) de Sutton a trouvé une manière originale de mousser sa guignolée. L’organisme, en compagnie de plusieurs partenaires, a lancé la GuignoBREW.  

Cette initiative s’étend sur tout le mois de décembre et se déploie chez quatre commerçants. Les microbrasseries L’Auberge Brouërie et À l’Abordage, de même que le bar Le Tucker du Mont Sutton (à partir du 8 décembre) remettront 1 $ à la guignolée de Sutton lors de l’achat d’une consommation identifiée dans leur menu. Le Cafetier propose quant à lui à ses clients d’ajouter 1 $ lorsque vient le temps de régler la facture.

Ces commerces locaux n’ont pas eu à se faire tirer l’oreille avant de sauter à pieds joints dans l’aventure lorsqu’ils ont été approchés, souligne Janna Hubacek, coordonnatrice au CAB Sutton.

Et pourquoi avoir opté pour la GuignoBREW? «On cherchait un nom qui rejoint à la fois les communautés francophone et anglophone. L’idée, c’est d’offrir la chance aux gens de donner, mais dans un cadre le fun. On voulait aussi rassembler les gens autour de cette cause et soutenir les commerçants locaux», mentionne Mme Hubacek.

Selon cette dernière, cette formule permet aussi de contourner la problématique de l’étroitesse des locaux de la banque alimentaire. «Ils viennent vite pleins! Ça n’empêche pas de faire la campagne pour les denrées non périssables. Mais cette autre façon de donner, c’est accessible et facile. Et pas besoin d’avoir beaucoup de sous pour contribuer.»

Cette formule pour le moins originale est déployée pour la première fois. Ceux qui le souhaitent ont jusqu’à vendredi, entre 13h et 16h, pour aller déposer des denrées au CAB (7, rue Academy). Il est aussi possible de le faire en ligne au www.cabsutton.com. Pour les foyers qui ont réservé un panier, la distribution a lieu le lendemain, de 10h à midi.

La banque alimentaire du CAB Sutton redistribue 20 000 $ sur une base annuelle à l’intérieur même de Sutton, mais également au sein de la communauté voisine, Abercorn.

Ce qu’elles/qu’ils ont dit à propos de cette implication

«Nous sommes un acteur économique important, donc de devenir un acteur social de notre communauté, ça allait de soi.» – Chloé Chagnon, coordonnatrice aux communications à Mont Sutton.

«On est le café du village, l’endroit où les gens viennent se rencontrer dans divers contextes. On connaît nos clients, on sait qu’il y en a dans le besoin. C’est une superbe initiative et pour nous, c’est important d’y contribuer.» – Jean-François Trudel, propriétaire du Cafetier.

«[La guignolée], c’est un événement important pour le bien-être de bon nombre de personnes ici à Sutton, que ce soit des aînés ou de jeunes familles.» – Caroline Gosselin, intervenante auprès des aînés au CAB Sutton.