La Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi ferme sa banque de meubles

La Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi ferme sa banque de meubles

En matinée mardi, des travailleurs de SOS Dépannage-Moisson Granby s'affairaient à venir récupérer les derniers meubles que détenait la Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi.

Crédit photo : Journal Le Guide - Ghyslain Forcier

COMMUNAUTÉ. Malgré les nombreux efforts déployés au cours des récentes années, la banque de meubles en est à son dernier souffle. La Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi se voit contrainte de mettre fin au service.  

Aux prises avec des problèmes de financement récurrents, l’organisme se trouve dans l’obligation de restructurer son offre. C’est ce qui a mené les gestionnaires à prendre la déchirante décision, au terme de plusieurs mois d’incertitudes. «Il s’agit vraiment d’une restructuration. D’autres services sont en danger à cause du financement qui va cesser. D’où le choix de prioriser», indique Noémie Raiche, la coordonnatrice de la Cellule. Cette dernière chapeautait le service depuis 12 ans.

Le travail de proximité qu’effectue la Cellule se traduit notamment par la démarche «Accompagnatrices Familles», où l’on soutient des familles ayant des enfants de 0 à 5 ans en situation de grande vulnérabilité. Le financement de ce service doit prendre fin en 2019. «Ça s’en vient rapidement et on veut pérenniser ce service. On y met donc tous les efforts. On pense que l’impact est plus grand au niveau des familles», affirme Mme Raiche.

Un coup de pouce x 118  

À ses 12 derniers mois d’existence, la banque a fait l’objet de 118 demandes. La Cellule acceptait les dons de meubles, puis les revendait à faible coût. Les cuisinières, réfrigérateurs et matelas étaient les articles les plus souvent réclamés.

Le service prend officiellement fin cette semaine. Mardi, des travailleurs de SOS Dépannage-Moisson Granby sont venus chercher les quelques pièces restantes dans l’entrepôt que loue l’organisme de Cowansville.

Entre-temps, ceux qui ont besoin de mobilier ou d’électroménagers peuvent contacter l’organisme de la rue Matton à Granby (450 378-0221). «SOS Dépannage-Moisson Granby nous a mentionné qu’ils desservaient aussi Brome-Missisquoi. [Les gens] peuvent également s’informer à la Cellule, puisqu’il existe aussi d’autres alternatives. On pourra les référer au bon endroit», soutient la coordonnatrice.

En suspens

Le service était sur le respirateur artificiel depuis une douzaine de mois. À pareille date l’an dernier, on se posait d’ailleurs mille et une questions sur son futur.

La Ville lui était venue à la rescousse en s’impliquant financièrement, à la hauteur de 8 000 $. La contribution n’a pas été renouvelée. C’est cependant en concertation avec l’organisme que la décision a été prise, pour les mêmes raisons évoquées plus haut, selon ce qu’affirme Mme Raiche.

Tout en confirmant qu’aucune demande n’a été déposée pour cette année par l’organisme de la rue du Sud, la mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard, ne ferme pas la porte à un éventuel soutien de la Ville envers la Cellule, mais pour d’autres projets. «Ça ne faisait pas partie des priorités pour eux. Il faut aussi ne pas oublier les possibilités du côté de Granby. Tout ça fait en sorte qu’il y a des besoins autres auxquels la Ville peut subvenir. On préfère aider différemment. On reste cependant ouverts à examiner les possibilités avec les organismes du milieu.»

La banque de meubles en chiffres*

195

Les dons de meubles reçus

118

Les demandes traitées

1495

Les heures de bénévolat impliquées

*Du 1er avril 2017 au 28 février 2018