Lancement du long-métrage documentaire «Une année avec mon ami Raôul Duguay»

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Lancement du long-métrage documentaire «Une année avec mon ami Raôul Duguay»
L’artiste multidisciplinaire Raôul Duguay en compagnie du réalisateur et ami Yves Langlois. (Photo : Gracieuseté)

CINÉMA. Le long-métrage documentaire sur Raôul Duguay a eu une vie tourmentée par la pandémie, mais a pu continuer à évoluer en work in progress au cours des deux dernières années en attendant la réouverture des salles de cinéma.

«Le film peut  enfin sortir avec un nouveau titre, de nouvelles archives, de la nouvelle narration par Raôul qui se raconte enfin, ce qu’on n’avait pas dans les versions précédentes», signale le réalisateur, Yves Langlois.

Au-delà de l’image publique de Raôul Dugiuay, ce documentaire nous fait connaître l’homme et le créateur dans sa vie quotidienne à 80 ans. Il présente des voyages, des moments de création et d’échange, des récitals de chansons, des poèmes, des conférences et des moments intimes de l’artiste avec ses proches. C’est cette personne-là que le cinéaste de Sutton met en lumière.

On découvre le quotidien contemporain de cet artiste multidisciplinaire qui a marqué la contreculture québécoise. On le voit seul avec sa plume sur une page blanche face à la mer, debout devant sa toile, en studio avec son chef et ami Alain Sauvageau ou en création collective sous forme de cadavre exquis avec le peintre Henri Desclez. On le suit également durant un an auprès de ses amis Karen Young, Walter Boudreau, Norman Brathwaite, Richard Séguin, Anodajay et autres..

Avec son flugelhorn et sa voix, il improvise ce qu’il appelle des «sculptures sonores». La vie du poète est mise à nu avec sa famille qu’il va visiter en Gaspésie, au Nouveau-Brunswick et en Abitibi. Selon lui, même si l’outil, le support ou le matériau changent (pinceau-toile, plume-papier, piano, film), l’intention, l’énergie et la vision demeurent.

Le lancement du film a lieu le dimanche 20 novembre, à 14h, à la Salle Alec et Gérard Pelletier, 4-c, rue Maple, Sutton, en présence de Raôul Duguay et d’Yves Langlois.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments