Fibre optique dans Brome-Missisquoi: la ministre Anglade donne le feu vert

Fibre optique dans Brome-Missisquoi: la ministre Anglade donne le feu vert

Toutes les résidences, entreprises et fermes de Brome-Missisquoi non desservies par le câble ou la fibre optique auront accès à l’Internet, la téléphonie et la télévision haute définition d’ici mars 2021.

Crédit photo : Deposit photos

TÉLÉCOMMUNICATIONS. Les ministres Navdeep Bains et Dominique Anglade ont finalement signé, à un mois d’intervalle, les 3 juillet et 3 août derniers, la fameuse entente autorisant l’implantation d’un réseau de fibres optiques dans Brome-Missisquoi par IHR Télécom, l’organisme sans but lucratif  responsable de la mise en place des infrastructures.

Plus de six mois s’étaient écoulés depuis l’émission des lettres d’autorisation des deux gouvernements et l’annonce publique d’une participation financière de Québec et d’Ottawa de l’ordre de 12,4 M$ et de 8,1 M$.

La banque débloquera les 27,6 M$ nécessaires à la réalisation du projet dès que IHR Télécom aura été en mesure de lui fournir les originaux de l’entente.

«Dans un premier temps, le gouvernement provincial va nous verser un acompte de 20 % sur les 12,4 M$ déjà promis. Les autres versements suivront sur présentation des factures», résume Patrick Bonvouloir, président de IHR Télécom et chargé de projet.

Selon le directeur général de la MRC de Brome-Missisquoi, Robert Desmarais, l’entente avec IHR Télécom serait l’une des deux premières à avoir été signées sur l’ensemble du territoire québécois.

«La préfète Sylvie Dionne-Raymond tient à souligner la contribution de la ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, et celle des frères Denis et Pierre Paradis, députés de Brome-Missisquoi, à l’avancement de ce projet», indique M. Desmarais.

Recensement des poteaux

IHR Télécom a déjà englouti plus d’un million $ dans le projet pour la planification des travaux, la conception des plans et l’inventaire des poteaux de Bell Canada, de Télébec et d’Hydro-Québec qui serviront de support à la fibre optique.

L’identification des poteaux aériens de chacune de ces entreprises est déjà complétée dans 14 des 21 municipalités de la MRC de Brome-Missisquoi et en bonne voie de réalisation dans les autres (à 75 % et plus sauf à Sutton). Les relevés sur le terrain nécessaires à la caractérisation du réseau progressent également à bon rythme.

«Environ 12 000 des 35 000 poteaux du territoire restent à cartographier», indique M. Bonvouloir

Le président de IHR Télécom ajoute que les ententes avec les fournisseurs de la fibre optique, des équipements de gestion du réseau, de l’installation des câbles et de la mise en place des boîtiers devraient être signées incessamment.

«La prudence nous imposait de ne pas signer les contrats tant et aussi longtemps qu’on n’avait pas en main la signature des deux ministres concernés», explique-t-il.

Début des travaux

IHR Télécom signale que les techniciens seront à l’œuvre dès la fin août ou le début de septembre et que quelques dizaines d’usagers devraient être branchés dès la mi-novembre.

La réalisation des travaux se déroulera en quatre phases bien distinctes. Les municipalités de Saint-Armand, Notre-Dame, Stanbridge Station, Pike River et Saint-Ignace seront les premières à être desservies.

Les municipalités de Bedford, Bedford Canton, Stanbridge East, Dunham et Frelighsburg (phase 2), Brigham, Cowansville, East Farnham, Farnham et Sainte-Sabine (phase 3), Abercorn, Sutton, Brome, Bolton-Ouest, Bromont, Lac-Brome et bureau de la MRC (phase 4) seront raccordées à tour de rôle par la suite.

«On aura une meilleure idée de l’échéancier en septembre prochain», précise M. Bonvouloir.

Tout le territoire de Brome-Missisquoi devrait avoir accès au service de la haute vitesse, le 31 mars 2021, au terme du déploiement de 1 400 km de fibre optique. À l’heure actuelle, plus de 8 000 résidences, entreprises et fermes en sont toujours privées.

 

OPÉRATION FIBRE OPTIQUE

. Création d’un réseau de 1 400 km

. Premières installations à l’automne 2018

. Date limite du déploiement: le 31 mars 2021

. 8 000 résidences, entreprises et fermes à desservir

. Projet de 27,6 M$ (Québec 12,4 M$, Ottawa 8,1 M$, IHR Télécom 7,6 M$)

. IHR Télécom, un OBNL, maître d’œuvre dans ce dossier, existe depuis janvier 2008 et dessert la MRC du Haut-Richelieu en Wi-Fi (40 % des clients) et en fibres optiques (60 % des clients)