Un Hell Angels et un trafiquant de cocaïne de la région recherchés

Un Hell Angels et un trafiquant de cocaïne de la région recherchés

Les policiers ont notamment saisi des vestes aux couleurs des Hells Angels.

FAITS DIVERS. Stéphane Maheu, un membre en règle des Hell Angels et Dominique Pagé sont recherchés par les policiers dans le cadre du projet Objection.

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l’arrestation de la soixantaine d’individus lors de frappes réalisées dans une vingtaine de municipalités situées au Québec et au Nouveau-Brunswick. Stéphane Maheu, de Roxton Pond, ainsi que Dominique Pagé, 41 ans de Saint-Mathieu-de-Beloeil, ont des mandats d’arrêt émis contre eux.

Maheu, 47 ans, est recherché pour infraction au profit d’une organisation criminelle, avoir chargé une personne de commettre une infraction, pour trafic de cocaïne, de résine de cannabis et de méthamphétamine, ainsi que pour complot de trafic de cocaïne.

Pagé, 41 ans, est également recherché pour infraction au profit d’une organisation criminelle, complot et trafic de cocaïne, ainsi que pour trafic de méthamphétamine.

Ces deux individus jouaient un rôle dans la région de Granby et de Cowansville, confirme l’inspecteur Guy Lapointe, de la Sûreté du Québec. Selon l’organigramme produit par les policiers, Stéphane Maheu et Dominique Page figuraient au chapitre South de Granby et Cowansville.

«L’enquête a permis d’établir que les chapitres des Hells Angels de Trois-Rivières, South et Montréal se partageaient des territoires qui couvrent les régions de l’Outaouais et du Saguenay, en passant par Lanaudière», précise la SQ dans un communiqué de presse.

Au terme du projet Objection, les policiers ont réalisé 121 perquisitions et arrêté 63 personnes. Ils ont saisi 34 armes à feu, 21 kilos de cocaïne, 200 000 comprimés, près de 2,5 millions de dollars, quatre vestes pare-balles, cinq vestes aux couleurs des Hells Angels, ainsi que cinq presses hydrauliques.

Le 20 mars dernier, les policiers avaient investi la résidence de Stéphane Maheu dans le cadre de ce projet d’enquête.