Il conduit avec un taux d’alcoolémie supérieur au triple de la limite

Il conduit avec un taux d’alcoolémie supérieur au triple de la limite

L’individu de 35 ans, qui circulait de manière erratique sur la rue Saint-Paul à Lac-Brome, a été interpellé par les policiers dans la nuit de samedi à dimanche.

Crédit photo : Journal Le Guide - Archives

FAITS DIVERS. En plus d’avoir été en possession de drogue dure, un résident de Lac-Brome a été surpris à conduire alors que son taux d’alcoolémie dépassait largement la limite légale.

L’individu de 35 ans, qui circulait de manière erratique sur la rue Saint-Paul à Lac-Brome, a été interpellé par les policiers dans la nuit de samedi à dimanche. «Le conducteur a échoué l’alcootest avec un taux largement supérieur au triple de la limite permise», mentionne la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie. L’automobiliste était aussi en possession de cocaïne.

«Les policiers ont également procédé à la saisie du véhicule et à l’émission de constats d’infraction puisqu’entre autres, son permis de conduire était expiré et l’immatriculation du véhicule était impayée», ajoute la sergente Guindon. L’individu devra faire face à la justice à une date ultérieure.

Une autre arrestation

Les policiers de la Sûreté du Québec de Brome-Missisquoi ont procédé à l’arrestation d’un autre individu qui conduisait avec les facultés affaiblies par l’alcool.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les patrouilleurs sont intervenus auprès d’un automobiliste qui circulait alors que les feux de position de sa voiture étaient éteints, sur la rue Sud, à Cowansville. «Le conducteur a tenté de semer les policiers lorsque ces derniers ont fait demi-tour pour l’intercepter. L’homme a finalement immobilisé son véhicule sur une propriété de la rue Royale. Les policiers ont pu procéder à son arrestation», relate Aurélie Guindon.

L’homme de 65 ans a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool puisqu’il a échoué l’alcootest. Il comparaîtra à une date ultérieure. Son permis de conduire a été suspendu 90 jours en attendant la suite des procédures judiciaires.