Le cinéma sera à l’honneur à Knowlton

FILMS. Le septième art sera en vedette du 16 au 19 août lors du premier Festival cinéma de Knowlton, qui se tient au théâtre Lac-Brome. Une programmation diversifiée a été élaborée afin de joindre le grand public.

«La sélection des films a été aléatoire. C’est notre première année. C’est une programmation éclectique, c’est du cinéma pour tout le monde», explique Michèle Bazin, présidente du comité organisateur du Festival cinéma de Knowlton, formé de cinq personnes.

Les courts métrages sélectionnés ont remporté différents prix. L’organisation a aussi communiqué avec l’Office national du film (ONF) pour planifier les projections. Le bouche-à-oreille a permis de compléter la programmation, ajoute Mme Bazin.

Un total de 160 personnes pourra prendre place dans la salle du théâtre Lac-Brome pour chacune des projections. Les organisateurs seraient heureux de comptabiliser 800 entrées au terme des quatre jours du festival.

Programmation

La première soirée de visionnement aura lieu le 16 août. Le court métrage autochtone d’animation Trois mille sera présenté à 19h15. Il sera suivi par Indian Horse à 19h30. Présenté en anglais, avec des sous-titres français, ce film, qui raconte l’histoire d’un jeune autochtone qui subit la réalité canadienne dans les années 1970, est réalisé par Stephen Campanelli. Le producteur exécutif de ce long métrage est Clint Eastwood. «Ce film, j’y tenais absolument. Et il n’y a aucune appropriation culturelle», précise Mme Bazin, en ajoutant que de nombreux Autochtones y participent.

Plusieurs projections sont prévues le vendredi. À compter de 17h, un documentaire sur Ruth Bader Ginsburg, cette femme de 85 ans qui siège encore comme juge à la Cour suprême des États-Unis, sera projeté. Maude Choko et Albert Nerenberg, qui résident tous les deux à Knowlton les fins de semaine, viendront présenter leur document visuel à 19h. Puis, à 21h, le long métrage Call me by your name sera diffusé en anglais, avec des sous-titres français. «C’est un film ludique et c’est extra de voir la nature de l’Italie. Cet un bel été en Lombardie à montrer», note Michèle Bazin. Ce film sera précédé du court métrage J’aime les filles de Diane Obomsawin.

La journée du samedi sera ponctuée par plusieurs diffusions, dont Le retour du héros, qui met en vedette Jean Dujardin à l’époque napoléonienne, du court métrage Vimy retrouvé, des documentaires Un journaliste au front et State of Things, ainsi que du court métrage Sweet Childhood. En soirée, vers 19h, la comédie Charlotte a du fun sera présentée par la scénariste Catherine Léger et à 21h, la comédienne Brigitte Poupart viendra présenter Les Affamés, un film réalisé par Robin Aubert, qui a remporté neuf prix au Gala Québec Cinéma.

Le 19 août, les deux courts métrages Oscar et Fauve, ainsi que le film Un beau soleil intérieur, mettant en vedette Juliette Binoche et Gérard Depardieu, seront diffusés.

Enfin, soulignons que l’admission des matinées du samedi et dimanche est gratuite pour les enfants de 5 à 10 ans, accompagnés de leurs parents ou de leurs grands-parents. Le samedi, neuf courts films animés de l’ONF seront présentés en français. Le lendemain, ces mêmes oeuvres seront diffusées en anglais.

Billets

Les billets pour assister au festival sont disponibles au theatrelacbrome.ca ou encore, directement sur place (9, chemin du Mont Écho, Lac-Brome). Il est possible de se procurer un billet individuel au coût de 5 $ le jour et de 10 $ le soir. Un laissez-passer «VIP», qui se détaille 50 $, est également disponible. Ce titre donne accès à tous les films. Pour la programmation complète et la billetterie : theatrelacbrome.ca