25 rêves d’adultes malades réalisés

Visiter Walt Disney, écrire un livre, jouer de la guitare avec Steve Hill… Autant de gens qui livrent une dure bataille contre le cancer, autant de souhaits différents. La Fondation Rêvez la vie, lancée par Sandra Côté en 2010, a contribué à illuminer le quotidien de 25 adultes, principalement de la région.

Technologue à l’hôpital BMP, Mme Côté côtoie régulièrement des gens atteints de cancer. Cette résidente de Ste-Brigide-d’Iberville croit humblement que la concrétisation de ces rêves fait parfois toute la différence du monde.

«Nous aidons non seulement des gens qui n’ont plus l’espoir de guérir, mais également ceux qui peuvent encore s’en sortir. On stimule, à notre manière, leur combativité», résume-t-elle.

Alors que certains rêves coûtent parfois jusqu’à un maximum de 5000$ par personne, d’autres ne demandent que quelques coups de téléphone et de bons contacts. Ce fut le cas pour Talie Lacasse, de Bromont, qui a rencontré la chanteuse Ima le 10 mai dernier, à Montréal.

«J’ai pu passer deux heures avec elle. On a jasé de plein de choses. C’est une femme à la fois charismatique, sympathique et très généreuse», témoigne-t-elle.

Mme Lacasse affiche d’ailleurs un large sourire, alors que son cancer du sein est en rémission.

«En presque deux ans, j’ai subi cinq opérations et plusieurs traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Ce ne fut pas toujours facile, mais ça va beaucoup mieux. Et Sandra, avec sa Fondation, m’a énergisée encore plus», confie-t-elle.

Forte de ces bons mots à l’endroit de Rêvez la vie, Sandra Côté souhaite étendre la mission de la fondation.

«Un projet de maison, qui regroupera un volet d’hébergement en plus d’accueillir des ateliers Guérir sa vie (déjà offerts au Spa Eastman) avec l’auteure Johanne Robitaille Manouvrier, devrait voir bientôt le jour à Bromont. Je travaille en collaboration avec Carole Laplante, propriétaire du centre L’Espace Vie pour mettre sur pied un endroit reposant, où l’écoute et le partage seront en avant-plan», mentionne-t-elle, fière de compter sur la jeune chanteuse Amélie Larocque, de St-Paul d’Abbotsford, comme porte-parole.

Sandra Côté avoue que les demandes pour la réalisation de rêves sont nombreuses. Des tirages au sort sont maintenant nécessaires afin de déterminer les gens qui auront droit à ce privilège.

«Nous avons tout de même un comité de sélection qui fait un tri. Et on se concentre principalement sur les régions de l’Estrie, de la Montérégie, de Montréal et de Laval», indique-t-elle.

Au cours des prochains mois, la Fondation Rêvez la vie propose entre autres comme activités un spectacle du bluesman Bob Smith (et de quelques invités) le 28 juillet, au Camping Tropicana de Granby. Il reste par ailleurs des places pour la journée de Handball le samedi 30 juin, de 9h à 14h, à la polyvalente Jean-Jacques-Bertrand de Farnham.

Information : Sandra Côté, 450 775-6486, acnsandra@live.ca ou www.revezlavie.com.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments