Canard «jazzé» à Sutton

Par Julie Constantineau
Canard «jazzé» à Sutton
Stanley Lake et Simon Esterez jouent une entraînante pièce de jazz

La Ville de Sutton vibrera encore cette année au son des accords de Sutton Jazz, de retour pour une 11e année. Un nouveau partenariat avec Canard en fête à Lac-Brome permettra aux festivaliers d’apprécier du jazz de qualité tout en dégustant du canard. Voilà un mélange culturel et épicurien qui promet !

La Ville de Sutton lançait la programmation officielle de Sutton Jazz mercredi soir le 5 septembre, à la Salle Alec et Gérard Pelletier. Conférence de presse, cocktail dînatoire et prestation musicale d’Alex Bellegarde se succédaient pour marquer le coup d’envoi de l’événement culturel.  «Il paraît qu’on peut juger de l’évolution d’une société, à celle de sa culture. Je crois que Sutton est dans une bonne voie», a déclaré le maire de la municipalité, M.Pelland.

L’édition 2012 sera composée d’une programmation de 21 concerts, dont 13 événements gratuits et huit payants. Le volet gratuit se déroulera durant la journée sur la rue Principale, dans différents commerces de la ville, à la foire environnementale Écosphère et sur la montagne.

 Le volet payant sera présenté les vendredis et samedis soirs du 14 septembre au 6 octobre, à la Salle Alec et Gérard Pelletier, un lieu intime dont l’acoustique est particulièrement propice au jazz. Un des moments très attendus, cette année, est le passage du Ron Di Lauro sextet. Le groupe revisitera les grands classiques de Miles Davis en première partie, pour ensuite livrer la reconstitution intégrale de l’album Kind of Blue, un classique incontournable. Un autre spectacle promet également d’être mémorable avec la venue de The Homebrew Dixieland Band, une soirée de musique louisianaise, bonifiée par un buffet d’inspiration identique, préparé par le chef de l’excellent Bistro Beaux Lieux. Un petit voyage à La Nouvelle-Orléans où tous les sens seront sollicités.

«L’idée est de promouvoir les musiciens de jazz locaux, et les autres en leur donnant un espace privilégié pour exercer leur art», explique Stanley Lake, cofondateur de Sutton Jazz

Grande nouveauté cette saison, l’association entre le Sutton Jazz et Canard en fête, permettra aux visiteurs des deux événements d’écouter du jazz en se régalant de canard. Des musiciens iront jouer dans les rues de Lac-Brome alors que les restaurants de Sutton serviront du canard, une manière avisée de faire rayonner les deux événements simultanés plutôt que de les opposer dans une dynamique concurrentielle.

 

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments