Cisaille: plus de 1 000 plants saisis en une journée

Cisaille: plus de 1 000 plants saisis en une journée

Plus d’un millier de plants de pot ont été saisis, jeudi, dans le cadre de l’opération Cisaille. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec de Brome-Missisquoi ont effectué des perquisitions du côté de Saint-Armand, Dunham, Sutton et Frelighsburg.

Les policiers ont mis la main sur une imposante plantation de 845 plants, jeudi matin, dans un secteur boisé de Dunham. Il s’agit là d’une belle prise puisque ces dernières années, les mariculteurs ont changé leur pratique en délaissant les champs de maïs ainsi que les imposantes talles de plants.

«C’est difficile de donner une habitude. À certains moments, on parlait plus de plantations dans les champs de maïs, maintenant, ce qui a été observé au cours des dernières années, ce sont de petits ilots de plants qui sont dispersés dans les milieux boisés. C’est une tendance qu’on a observée. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il y a peut-être un changement des habitudes des trafiquants de drogue. On a eu, par exemple, en Estrie, beaucoup de perquisitions en matière de drogue de synthèse. Peut-être que la culture de cannabis a perdu un peu d’importance pour migrer vers ce genre de trafic», explique l’agente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

D’autres saisies

L’équipe d’enquêteurs a ensuite mis le cap sur le chemin Alderbrooke, à Sutton. À bord de leurs véhicules tout-terrain, ils ont parcouru quelques centaines de mètres avant de s’enfoncer dans le bois où ils ont éradiqué 80 plants matures. 

Dans ces deux cas, la saisie a été rendue possible grâce au repérage effectué par l’hélicoptère de la Sûreté du Québec. Les points GPS ont ensuite été remis aux enquêteurs «terrains».

En après-midi, les policiers se sont rendus du côté de Saint-Armand. Pas moins de 250 plants y ont été saisis. Enfin, ils ont fait un arrêt à Frelighsburg pour y perquisitionner 170 plants. 

«Cela porte le total provisoire d’aujourd’hui (jeudi) à 1 345 plants», précise l’agente Guindon. Cette dernière souligne également que le travail des policiers attitrés à ces perquisitions est loin d’être terminé. Même si Cisaille se déroule douze mois par année, notamment avec l’opération Bouture et le démantèlement de serres, l’automne est propice aux saisies extérieures.

Rappelons que dans Brome-Missisquoi, en 2012-2013, l’opération Cisaille a permis d’éradiquer 9 538 plants de cannabis lors de 35 opérations. Les policiers avaient aussi procédé à l’arrestation de treize personnes.

En Estrie, les policiers ont saisi et détruit 22 524 plants et 1 779 boutures en 2012-2013 dans le cadre de l’opération Cisaille. L’année précédente, ils avaient perquisitionné 31 000 plants. 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments