Fin de projection pour Cinéfil

Par Josiane Noiseux
Fin de projection pour Cinéfil
Les 3 et 4 mars prochain

Ramon Vitesse s’apprête à présenter la dernière programmation du Cinéfil des Créations Falzar. Cette initiative bénévole, mise en place par quelques Cowansvillois, mettra fin à ces activités culturelles. Faute de ressources financières, la diffusion de réalisations cinématographiques cessera dès le 4 mars prochain.

Chaque dimanche, au Cinéma Princesse de Cowansville, Le Cinéfil présentait des films de répertoire et des documentaires depuis quelques années. L’initiative culturelle serait toutefois en perte de vitesse.

«Notre organisme est voué au cinéma d’auteur et le but était de projeter des films qui ne sont pas commerciaux. Notre programmation est périlleuse et audacieuse», explique Ramon Vitesse, l’un des instigateurs du projet.  

«Lors de notre arrivée dans la région il y a de cela quelques années, ma conjointe et moi avions constaté que ce genre de cinéma manquait ici. Nous avons donc organisé une programmation. Parfois, la salle était plus ou moins achalandée et à d’autres moments, c’était plein à craquer. Nous avons fait la démonstration de la viabilité du cinéma de répertoire», ajoute-t-il.

Faute de temps et de ressource, Ramon Vitesse avoue que peu de gens envisagent de prendre la relève de la programmation afin de la constituer comme elle est présentement. «Certaines personnes étaient intéressées à prendre la relève. Les coupures de subventions ont découragé les principaux intéressés. Ce n’est pas tout le monde qui a le karma de tenir un tel projet à bout de bras», explique M. Vitesse.

Or, Yvan Fontaine, propriétaire du Cinéma Princesse, souhaite reprendre le flambeau. Selon lui, la formule sera similaire, à quelques différences près. «Je compte continuer à projeter des films de répertoires chaque dimanche. Par contre, je ne me limiterai pas dans un créneau. Les films présentés seront plus accessibles», soutient M. Fontaine.    

Les 3 et 4 mars prochain, «Le grand soir», un film de Gustave Kerven et Benoit Delépine, clôturera la programmation hivernale. Cette comédie «trash», acclamée par la critique, présentera le «road trip» de deux frères qui tenteront de renouer avec le passé, suite à un récent chamboulement.

Travaillant en étroite collaboration avec des organismes et personnes reliés au monde du cinéma, Le Cinéfil accueillera le lundi soir, Johny Love du groupe Le Volume Était Au Maximum. Après la projection, ce dernier échangera avec le public au sujet de la réalisation cinématographique.

Pour information, visitez le cinefil-cowansville.org.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments