Inger Woest, Wild Woman

Par Ugo Giguere

Cinq ans de travail, de collaborations, d’écriture et de réécriture, d’arrangements et de réarrangements pour enfin accoucher d’un album. Inger Woest a trimé dur parce qu’elle le voulait son album et qu’elle le voulait à son goût. Elle a célébré le résultat cette semaine par un lancement au tout nouveau studio MikkoraSon de Granby.

Après avoir été finaliste du Festival international de la chanson de Granby en 2002, l’auteure-compositrice-interprète s’est installée à Bromont où elle a mis sur pied l’école de musique Guit-art libre. On a aussi pu la voir et l’entendre sur plusieurs scènes de la région au cours des dernières années.

 

Ce n’est toutefois qu’en 2007 qu’elle a donné le véritable coup d’envoi à son projet d’album. «On a dû faire beaucoup de tri parce que je suis très éclectique. Je peux être madame country, madame classique, madame rock», raconte l’artiste qui a eu de la difficulté à trouver une ligne directrice.

 

Au final, on retrouve 14 pièces, dont une en français, sur l’album intitulé Wild Woman. À l’écoute, on oscille entre folk, rock et balades avec un son aux couleurs seventies. L’excellente chanson Close your eyes rappelle entre autre la ritournelle de Cat Stevens dans Father & son.

 

Réalisé par Christian Morisset et par le conjoint d’Inger, Alexandre Valade, l’album a été en grande partie enregistré à l’ancien studio MikkoraSon. Avant son récent déménagement au troisième étage de l’ancienne usine Ranger, rue St-Charles, le studio se trouvait dans une minuscule pièce chez son propriétaire Christian Morisset.

 

Pour l’accompagner sur l’album, Inger Woest a pu compter sur la crème des musiciens. La liste de crédits comprend Rick Haworth, Jocelyn Tellier et Marc Chartrain. «Moi, je ne connaissais pas Rick Haworth, mais Christian oui et quand je l’ai entendu… wow!», a-t-elle commenté à court de mots.

 

Avis aux intéressés, l’album est disponible chez Fréquences, ainsi que sur le web au ingerwoest.com. La chanteuse et guitariste présente un spectacle-lancement, samedi 10 novembre à 19h30, à l’auditorium du Cégep de Granby – Haute-Yamaska.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments