Les Typhons nageront aux Olympiques spéciaux du Québec

Par Josiane Noiseux
Les Typhons nageront aux Olympiques spéciaux du Québec
Les Typhons de Brome-Missisquoi seront bien représentés en natation avec la participation de Cédrik Brunelle

Les nageurs de l’équipe de natation Les Typhons sont fébriles. Du 4 au 8 juillet, pas moins de trois représentants du club vont participer aux Jeux provinciaux d’été des Olympiques spéciaux du Québec. Les maillots de bain sont prêts et les techniques de nage sont à point.

Plus de 700 athlètes vivant avec une déficience intellectuelle seront accueillis à Pointe-Claire, accompagnés par plus de 300 entraîneurs et bénévoles, et encouragés par leurs fervents partisans. Plus d’un millier de personnes sont attendues sur le territoire de l’ouest de l’île lors de cet événement. Ces Jeux permettent aux participants, des jeunes et adultes, âgés de 12 ans et plus, de s’épanouir grâce au sport.

La délégation de Richelieu-Yamaska sera composée de trente-cinq athlètes et entraîneurs en provenance des MRC des Maskoutains, Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska.

«Les inscriptions sont bien remplies. Les chandails et les casquettes à l’effigie de l’équipe sont achetés. Les nageurs sont prêts. Je ne croyais pas que c’était autant d’organisation, mais c’est tout de même très excitant», confie Chantale Belley, chef d’équipe de la délégation de Richelieu-Yamaska et mère de Cédrik, un jeune athlète.

Les athlètes seront en compétition en natation, aux quilles et en basketball. En natation, trois membres des Typhons de Brome-Missisquoi, Cédrik Brunelle, Anthony Ménard et John Langlois, représenteront la région Richelieu-Yamaska.

Les Jeux provinciaux d’été 2013 constituent une étape importante dans la sélection des athlètes et bénévoles qui formeront l’équipe québécoise lors des Jeux nationaux d’été 2014 d’Olympiques spéciaux Canada présentés à Vancouver.

«Cédrick n’est pas trop conscient de ce qu’implique cette compétition. S’il se classe, il ira en Vancouver l’an prochain. Tout ce qu’il veut, c’est gagner, car il aime gagner», ajoute Mme Belley. 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments