L’intimidation inspire de nombreux jeunes «gribouilleurs»

L’intimidation chez les jeunes, avec notamment le suicide largement médiatisé d’une adolescente de Ste-Anne-des-Monts, Marjorie Raymond, fait plus que jamais les manchettes. Ce sujet touche manifestement les jeunes de Brome-Missisquoi , qui ont participé en grand nombre au concours «Gribouillons contre l’intimidation».

 

Même si le concours a eu lieu avant le décès de Marjorie Raymond, pas moins de 513 bandes dessinées de type «strip comic» ont été acheminées au jury. Cette initiative, lancée par le comité Plan d’action sur la prévention de la violence dans Brome-Missisquoi, a rejoint 16 écoles du territoire, et ce, en anglais et en français.

 

«C’est la preuve que l’intimidation, que ce soit le taxage, les insultes sur Internet ou la violence sous toutes ses formes, est un réel problème dans notre société. Et l’actualité nous a manifestement rattrapé», résume Stéphane Ramon Vitesse Tardif, porte-parole du comité organisateur.

 

Les gagnants sont Devin Harrison (Heroes’ Memorial), Vanessa Bockus (Massey-Vanier High School), Sabrina Leblond (école Massey-Vanier), Jérôme Laforest-Lefebvre (école St-Édouard), Volker Tardif (école Curé-A.Petit), Gaëlle Boucher-Moquin (école St-François-d’Assise), Sonia Rainville/Léa Couture (école Massey-Vanier), Camille Santerre (école Jean-Jacques-Bertrand), Paméla Chérubini (Maison des jeunes Le Trait d’Union), Philip Wickham (Heroes’ Memorial) et Charles Blanchard (Heroes’ Memorial).

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments