Nos rivières sous surveillance

La pluie abondante des dernières heures a causé certains débordements dans la région, principalement à Saint-Césaire où la rivière Yamaska est sortie de son lit mardi matin. Ailleurs en région, la surveillance est de mise.

À Saint-Césaire, une partie du parc municipal a été inondée de même que certains chemins, dont le rang St-Ours. «La rivière a gonflé cette nuit. Il y a de l’eau dans le chemin. C’est normal avec ce qui est arrivé», indique Bertrand Déry, directeur général de la municipalité de Saint-Césaire. Ce dernier mentionne que l’équipe des travaux publics est à pied d’œuvre. «On prend des mesures pour protéger les gens», ajoute-t-il. Le rang St-Ours demeure ouvert à la circulation.

Au moment d’écrire ces lignes, aucun citoyen n’avait communiqué avec la municipalité pour rapporter un sous-sol inondé.

Du côté de Brigham, où les chemins Decelles et Fortin sont réputés pour être facilement inondables, la situation est sous contrôle. «Il n’y a rien ce matin! Le niveau de la rivière était bas ces derniers jours. Ça va dépendre de la pluie d’aujourd’hui [mardi]. On demeure vigilant», mentionne Jean-François Grandmont, directeur général de Brigham.

Augmentation de débit

Selon les données disponibles via le Centre d’expertise hydrique du Québec, le débit moyen, en m3/s, a grandement augmenté à la rivière aux Brochets à Notre-Dame-de-Stanbridge, mais tend à diminuer. Lundi matin, le débit s’élevait à un peu plus de 10 mètres cubes par seconde, alors qu’il a atteint une pointe de près de 90 m3/s à 6 heures mardi. En avant-midi, le débit se situait à environ 75 m3/s.

À Cowansville, le débit de la rivière Yamaska Sud-Est ne cesse d’augmenter depuis lundi. À 10h20, mardi, il s’établissait à environ 7,2 m3/s. Du côté de Farnham, le débit de la Yamaska, dont la borne est située en amont du pont-route de la 235, a cru toute la nuit et frôlait les 90 m3/s mardi avant-midi. Malgré cette lecture supérieure à la médiane, les données sont loin d’atteindre les pointes historiques de près de 400 m3/s.

À Roxton Pond, le niveau d’eau en mètre du barrage Choinière tendait à augmenter légèrement mardi matin. À minuit, l’eau se situait à environ 141,18 m. Dix heures plus tard, le niveau avait augmenté de 30 centimètres.

Enfin, Hydro-Météo, dans son plus récent bulletin, émet un avertissement de forte crue pour la rivière aux Brochets et une alerte de débâcle pour la rivière Yamaska. 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments