Parachutisme: coup d’envoi des nationaux

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Parachutisme: coup d’envoi des nationaux
Les compétitions ont débuté ce matin avec le saut en formation à quatre et le vol relatif à l’atterrissage.

L’école Nouvel Air accueille la crème des parachutistes canadiens, cette semaine, dans le cadre de la 27e édition des championnats nationaux. Les compétitions ont débuté ce matin avec le saut en formation à quatre et le vol relatif à l’atterrissage.

«Les conditions météo sont idéales aujourd’hui et nous permettrent de débuter la semaine du bon pied. On pouvait difficilement demander mieux», indique Martin Lemay, promoteur de cette compétition de haut niveau.

Les organisateurs attendent plus de 150 compétiteurs de partout au Canada. Le plus jeune participant a à peine 18 ans alors que le doyen du groupe approche de la fin soixantaine.

Les compétiteurs rivalisent d’adresse dans six disciplines: free fly, vol relatif, voltige, précision à l’atterrissage, pilotage de voilure et formation sans voilure.

«La plupart des participants évoluent dans une seule discipline, mais certains en font trois ou quatre», précise le promoteur.

Les gens peuvent prendre connaissance des résultats et voir les sauts en différé, quelques minutes après l’atterrissage, à l’intérieur d’un chapiteau installé à l’avant des bâtiments.

Vers les mondiaux

La compétition de Farnham sert d’épreuve de qualification pour les championnats mondiaux qui auront lieu en République Tchèque en 2014.

«De 30 à 40 compétiteurs pourraient être en mesure de se qualifier pour les championnats mondiaux», assure M.Lemay.

Au dire de ce dernier, la présentation des championnats canadiens à Farnham contribuera également à initier les clients de Nouvel Air et des autres centres de parachutisme du Québec aux plaisirs de la compétition.

Nouvel Air possède déjà une solide expertise dans l’organisation d’événements de haut niveau. L’école de parachutisme de Farnham a notamment été l’hôte des championnats canadiens en 2005 et le théâtre du nouveau record canadien de saut en formation, l’an dernier, avec 102 participants.

L’entreprise Nouvel Air n’entend pas s’arrêter là et songe notamment à soumettre sa candidature pour les championnats du monde de 2016, qui réunira près de 800 athlètes.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments