Star Académie et Frelighsburg: un mariage d’amour

En juin 2011, Jean-Philippe Dion avait confié à granby.enregion.ca qu’il cherchait activement une nouvelle maison pour le retour de Star Académie. «Ça peut être n’importe où», avait-il mentionné. Le n’importe où c’est finalement Frelighsburg, un choix que personne ne regrette aujourd’hui.

 

«Au début, on n’était pas sûr du tout. On était inquiet», admet celui qui anime la quotidienne à l’intérieur du manoir du chemin Abbott’s corner. On se demandait si l’endroit allait être assez grand, si la communauté allait apprécier l’arrivée de la grosse machine télévisuelle.

 

Mais les doutes sont maintenant dissipés et l’équipe nage en plein bonheur. «C’est le meilleur choix qu’on pouvait faire!», assure celui qui a visité une foule d’endroits potentiels avant que le choix ne s’arrête sur Frelighsburg.

 

En tant que producteur au contenu, Jean-Philippe Dion a aussi eu affaire aux élus, ainsi qu’aux commerçants locaux et tout le monde l’accueille à bras ouverts.

 

Les producteurs de l’Académie tiennent aussi à ce que les produits locaux soient en vedette. «On a fait venir la famille de Mike Lee de l’Île de la Réunion et on voulait absolument leur servir du vin du coin. Le chef n’était pas sûr que l’accord mets-vin allait être bon, mais c’est pas grave, il fallait du vin local!», donne-t-il en exemple.

 

D’autres spécialités comme la tarte au sucre des Sucreries de l’érable font aussi partie des incontournables. «Coeur de pirate est venue au manoir et elle a mangé de la tarte au sucre!», révèle Jean-Philippe.

 

Archiviste en 2004, assistant-réalisateur en 2005, animateur web en 2009, notre nouvelle vedette locale a gravi les échelons de la machine Star Académie un à un.

 

Il est donc bien placé pour parler de l’évolution de l’émission. Pour lui, c’est d’abord la perception du public qui a changé et pas tant le contenu du show

 

«Biz et Michel Rivard avaient dénoncé l’émission au début et ils le reconnaissent encore aujourd’hui», rappelle Jean-Philippe qui compte maintenant les deux artistes dans son équipe de profs.

 

N’empêche que le changement de perception vient tout de même d’un changement d’approche de Star Académie qui fait plus de place aux auteurs-compositeurs-interprètes et aux artistes émergents non représentés par Musicor.

 

«On suit le courant populaire. Il y a de plus en plus d’auteurs-compositeurs-interprètes et de groupes émergents qui sont populaires», analyse simplement l’animateur.

 

Bonne nouvelle pour la nouvelle vague d’artistes québécois, car il semble que les ventes d’albums en profitent. Les Jimmy Hunt, Marie-Pierre Arthur et autres Patrice Michaud auraient bénéficier de leur passage au manoir pour écouler quelques copies dans les jours suivants… 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments