Star Académie et Kim Churchill: renversants!

Record d’affluence ou non? Chose certaine, les plus de 10 000 personnes (selon les premières estimations) présentes sur le site du Festival Musique en Vue, hier soir à Cowansville, ont semblé adoré cette première soirée explosive. Au menu, un Kim Churchill déchaîné et des Académiciens survoltés.

Âgés de 19 à 26 ans, les stars de «Star Académie 2012», avec en tête Jean-Marc Couture, Sophie Pelletier et la Granbyenne Andréanne A. Malette, ont littéralement chauffé le site à blanc.

Même si certains artifices ont dû être mis de côté – formule festival oblige – , le spectacle n’en a pas trop souffert. Lampes de poche, parapluies et éclairage de circonstance ont fort bien appuyé les chansons (en majorité des hits bien connus de l’auditoire) livrées avec justesse.

Et même si on sait fort bien que tout est rodé au quart de tour, les jeunes chanteurs ont su laisser place à la fraîcheur, l’humour et l’interactivité avec le public.

«Star Académie», on aime ou n’aime pas. Mais les versions dynamisées d’«Allumer le feu» (Johnny Hallyday), «Move like Jagger» (Maroon 5) et «Rain» (Mika) ont bien rythmé la soirée, ponctuée de plusieurs ballades.

Paul Piché, Wilfred LeBouthillier et Dumas ont même accompagné la troupe, le temps d’une chanson. De beaux moments, dans l’ensemble.

Andréanne A. Malette, visiblement heureuse d’être sur scène devant les siens, a charmé avec ses pas de danse (notamment durant «Alors on danse» de Stromae) et sa composition «L’autre rive». Rencontrée brièvement à L’Appart Resto-Ambiance (j’y reviens plus tard), elle semblait plus qu’heureuse de la soirée. «L’amour du public est incroyable, J’avais très hâte de chanter à Cowansville!», m’a-t-elle lancé.

Avec à mes côtés deux fans de la première heure, soit Guylaine Dubois et Sylvie Boulet, de Dunham, je n’ai pu que me laisser embarquer par l’enthousiasme de la foule.

Musicalement, Jean Leloup et DJ Champion sont davantage dans mes cordes. Mais au point de vue scénique, rien à redire sur hier. Génial.

***

J’ai pu également voir et entendre, deux fois plutôt qu’une, le surdoué Kim Churchill.

Sur la grande scène, ce guitariste/homme orchestre australien âgé à peine de 20 ans a retrouvé Cowansville avec bonheur. Plusieurs spectateurs connaissaient déjà son répertoire et Kim a même parlé quelques fois en français. Un geste de classe.

Après une prestation aussi intense, il a su tout de même se garder des énergies pour un autre spectacle, cette fois-ci en pleine nuit à L’Appart. Une salle bondée, avec une ambiance du tonnerre. Chapeau!

Sur place, les Académiciens Andréanne A. Malette, Olivier Dion et Mike Lee ont pu discuter avec des fans, en plus de se faire prendre en photo régulièrement. Et avec le sourire.

«On est vraiment choyés de vivre tout ça. Disons que ça change une vie rapidement!», a laissé échapper le sympathique Mike.

Mention honorable, en passant, pour Curé Label, un groupe trad qui a eu la tache ingrate de réchauffer l’auditoire. Fort sympathique comme musique et on entendra sûrement parler d’eux au cours des prochaines années.

***

Le volet Musiciens de la rue est tout à fait génial. Autant au Restaurant Bon (avec une performance exceptionnelle du violoncelliste Claude Lamothe, avec quelques accents rock par moment) que sur la rue du Sud, avec le charismatique Philippe Berghella – qui plait pas mal aux dames, disons… – , plusieurs festivaliers étaient au rendez-vous. Et ça met de la vie au centre-ville!

À ne pas manquer ce soir, sur la grande scène, le retour des B.B. (avec tous leurs hits!) et de Too Many Cooks («Rita» sur Youtube, si vous ne les connaissez pas vraiment), ainsi que le jeune Cowansvillois Édouard Lagacé, qui livrera en tout trois spectacles durant le festival.

Les B.B. seront d’ailleurs au Domaine du Parc cet après-midi, de 14h à 16h, pour signer des autographes et rencontrer les fans.

Et parmi les artistes à l’affiche au «Off Festival», David Giguère – à l’Appart, dès minuit – est un must. Il a séduit bien des gens lors de la Fête nationale, à Montréal, et c’est un jeune artiste bourré de talent.

Le jeune groupe Colors on Trial, qui jouera en début de soirée près du site principal, n’est également pas piqué des vers avec son rock progressif à la sauce Radiohead. Des talents de la région à encourager!

 

P.S. Les superbes photos prises sur le site de Musique en Vue sont de François Cusson, un sympathique photographe qui a de la famille en région et qui est là à chaque année.

Pour le contacter: http://www.imagesplus.ca/

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments