Transport scolaire «actif»: le Pédibus prend du galon

Depuis maintenant un an, l’école St-Léon propose le Pédibus, un véritable «autobus à pied». Ce service permet un raccompagnement à la fois sécuritaire, actif et écologique.

 

À chaque matin et après l’école, 25 élèves bénéficient de ce mode de transport actif. Ses jeunes usagers, encadrés par des parents et des bénévoles, peuvent ainsi franchir la distance entre la maison et l’école sans avoir à craindre d’incidents.

 

«Lentement mais sûrement, notre projet permet de changer les habitudes des participants. On a établi des liens avec les écoles Curé-A.-Petit et Ste-Thérèse, ce qui permettra de rayonner davantage», résume Pierre Boucher, coordonnateur du projet.

 

Au-delà de ce service de raccompagnement, M. Boucher retient l’implication de plusieurs élèves de 6e année de l’école St-Léon.

 

«On a constitué une petite entreprise, où les jeunes s’engagent pour un mieux-être collectif. Nous comptons sur plusieurs partenaires municipaux et scolaires, ainsi que du monde des affaires et du milieu de la santé. La phase 2 du Pédibus est d’ailleurs lauréat, au niveau local, du Concours québécois en entrepreneuriat Haute-Yamaska-Brome-Missiquoi», lance avec fierté Pierre Boucher.

 

Ce dernier fait valoir l’audace des élèves membres de l’entreprise, qui ont entre autres organisé et animé le point de presse du 4 avril dernier.

 

«Ils se servent très bien d’Internet et notamment des médias sociaux, afin de bien promouvoir leur projet. Ce sont des jeunes très allumés», clame-t-il.

 

La Ville de Cowansville (don de 4000 $) et Desjardins (2000 $) parrainent chacun un circuit pédestre.

 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments