Un festival JAMM éclatant!

L’an dernier, le festival Jardin des Arts et Musique du monde (JAMM) de Dunham a attiré plus de 500 personnes après seulement sept semaines de préparation. Cette année, les organisateurs souhaitent au moins doubler le nombre de visiteurs pour sa seconde édition, du 27 au 29 juillet au Hameau L’Oasis.

Guylaine Thériault, coordonnatrice de cet organisme jeunesse qui relève des Jardins de la Terre, promet une programmation encore plus relevée.

«Cette fois-ci, nous avons eu beaucoup plus de temps pour nous préparer. Je n’en reviens pas de constater la générosité de nombreux partenaires et commanditaires. Et encore une fois, tous les artistes ont accepté d’être parmi nous gratuitement», fait-elle remarquer.

Lors de la première édition, le Hameau L’Oasis – qui propose aux jeunes de 16 à 30 ans la réinsertion socioprofessionnelle par l’agriculture biologique et l’hébergement – a amassé plus de 7000 $. Marie Madore, adjointe à la coordonnatrice, a bon espoir que le volet Peinture en direct augmentera de beaucoup ce montant.

«Nous aurons au moins 20 artistes professionnels sur place le samedi. Ils s’inspireront de notre site champêtre afin de réaliser des œuvres pour notre encan, à 17h, animé par la comédienne Diane Jules et le réalisateur Yves Langlois. Et Armand Vaillancourt, connu pour son engagement social, sera de retour avec nous. De plus, Marek Latzmann réalisera une sculpture dans un tronc d’arbre, à la scie mécanique», indique-t-elle, invitant les amateurs d’art à être présents dès le début de l’après-midi.

Musique variée

La programmation musicale se veut à la fois diversifiée et originale, avec une place prépondérante aux rythmes, au folk et au dépaysement culturel. Plusieurs ateliers, portant entre autres sur le djembé et le didgeridoo, seront donnés sur place.

Quant aux prestations musicales, mentionnons celles de Lynne Hamilton, Angel Forrest  et du groupe reggae Jah & I le vendredi soir, de Sarah Biggs, Benkadi (musique traditionnelle de Guinée) et des Wickermen le lendemain ainsi que de Jamfola le dimanche après-midi.

Des cracheurs de feu, un méchoui, un brunch et une conférence sur le comportement animal font également partie de la programmation.

«Les vendredi et samedi soir, les gens seront invités à terminer la soirée autour d’un feu de joie et de jammer avec les musiciens. On continuera tant qu’il y aura du monde !», lance Éric Lafontaine, directeur des Jardins de la Terre.

Le prix d’entrée est de 10 $ ou, pour trois jours, 25 $. Il est également possible de louer une chambre ou de faire du camping sur place.

Information : 450 263-6056, hameau_oasis @iteract.ca, festivaljamm.blogspot.ca ou sur Facebook.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments