Un Noël musical comme au 18e siècle

Par Ugo Giguere
Un Noël musical comme au 18e siècle
Le chef d’orchestre Eric Milnes dirigera une fois de plus l’Harmonie des Saisons avec en tête les sœurs Mélisande et Isabeau Corriveau.

Décembre approche et avec lui, les festivités de Noël. L’Harmonie des Saisons ne fait pas exception, alors que l’ensemble baroque prépare le deuxième concert de sa série 2012-2013. Au programme des pièces de Charpentier, Rosenmüller, Schütz et Buxtehude interprétées par cinq solistes et une vingtaine de musiciens de calibre international.

Noël au 18e siècle n’occupait pas la même importance qu’aujourd’hui. Les compositeurs baroques qui célèbrent la période de Noël n’ont pas produit un répertoire inépuisable, ce qui complique la tâche de l’Harmonie des Saisons.

 

Il ne faut toutefois pas sous-estimer le flaire du chef Eric Milnes et des sœurs Corriveau pour dénicher des compositions exceptionnelles. Certaines pièces du programme Noëls anciens n’ont même jamais été enregistrées jusqu’à aujourd’hui.

 

Mélisande Corriveau, Isabeau Corriveau et Eric Milnes forment le noyau de l’Harmonie des Saisons. Autour d’eux, une vingtaine de musiciens de grand talent qui appartiennent à plusieurs ensembles. Pour le concert de Noël, les solistes Hélène Brunet (Toronto), Elaine Lachica (New York), Philippe Gagné (Québec), Mark Bleeke (New York) et Normand Richard (Montréal) ont aussi accepté l’invitation.

 

Au sein de l’ensemble hétéroclite formé pour l’occasion, la présence de Matthew Jennejohn a eu pour effet d’influencer le choix des pièces. Comme c’est un spécialiste du cornet à bouquin, le directeur musical et la directrice artistique se sont entendus pour mettre en évidence le répertoire de Rosenmüller qui met à profit cet instrument rare.

 

 

Rendez-vous manqué

Le calendrier de l’Harmonie des Saisons prévoit la présentation de quatre concerts tout au long de l’année. Un premier événement a eu lieu en septembre que l’on pourrait qualifier de rendez-vous manqué.

 

Mélisande Corriveau qui agit comme directrice générale de l’ensemble admet que les maigres entrées n’ont pas permis à l’organisme de couvrir tous ses frais. «On a fait moins de promotions, on s’est dit qu’on était connu», analyse la musicienne qui entend bien ne pas se faire prendre à nouveau.

 

Financièrement, l’harmonie dispose aussi de moins de moyens cette année. L’organisme a bien reçu l’appui de la Ville de Granby, mais uniquement pour son troisième concert où musique, danse et théâtre vont se rencontrer.

 

La jeune femme se réjouit tout de même de l’appui reçu du côté de Lac-Brome. En plus d’une bourse de 4 900$, la municipalité a fourni de l’aide aux organisateurs. La radio communautaire de Brome-Missisquoi s’est aussi engagée à promouvoir l’événement.

 

Le grand concert de Noël de l’Harmonie des Saisons sous le thème Noëls anciens est présenté le 14 décembre à 20h à l’église St-Édouard de Knowlton, le 15 décembre à 20h à la chapelle du Mont-Sacré-Cœur de Granby et le 16 décembre à 14h à l’église St-François-Xavier de Bromont.

 

Pour plus d’informations ou pour se procurer des billets: www.harmoniedessaisons.com.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments