Vin de clôture pour Champ de Mauve à Arts Sutton

Par Josiane Noiseux
Vin de clôture pour Champ de Mauve à Arts Sutton
Muriel Faille

Champ de Mauve tire à sa fin. Après trois semaines d’exposition à la Galerie Arts Sutton, l’instigatrice du projet, Muriel Faille, compte clôturer l’événement de façon remarquable. Le 13 août prochain, le public est invité à venir admirer pour une dernière fois ce rassemblement de créations toutes singulières.   

Champ de Mauve a vu le jour en 2003. Chaque année, Muriel Faille invite des professionnels en arts visuels, des historiens et des critiques d’art à partager leurs connaissances et des brides de leurs parcours artistiques. L’événement se tient dans la grange de Mme Faille à Knowlton, au Lac-Brome. Cet endroit bucolique devient un lieu d’échange et de diffusion.

«J’ai organisé cette événement afin de contrer l’isolement des artistes, seuls, dans leurs ateliers. J’ai invité des artistes qui se sont retrouvées, un jour, sur mon chemin», explique Muriel Faille.

«Plusieurs thèmes sont abordés lors de discussions et des conférences avec les invités. Ils partagent leurs expériences. Questionnements, pratiques, histoire de l’art, art actuel et contemporain… Tous ces mouvements sont à l’ordre du jour», spécifie Mme Faille.

Au fil du temps, l’événement a su se réinventer. Précédemment, des expositions ont pris place dans les villes de Granby et Repentigny. Pour la tenue de la troisième exposition, le choix de Mme Faille s’est arrêté sur la Galerie Arts Sutton. Depuis le 26 juillet dernier, une trentaine d’artistes exposent sous le thème du «corset». L’événement artistique a déjà accueilli plus de 300 visiteurs en moins de trois semaines.

Le 13 août, dès 19h, les organisateurs de l’exposition invitent les gens du public à prendre part au vernissage de clôture à la Galerie Arts Sutton.  De nombreuses personnalités sont attendues, telles que Michèle Boulanger-Bussière, à titre de présidente d’honneur. Cette dernière a fortement contribué à l’évolution de la mode au Québec depuis les années 60.

«C’est une exposition exceptionnelle. Il y a de quoi surprendre. On y retrouve une pensée féminine, révolutionnaire, historique et symbolique», indique Mme Faille.

Isabelle Bonneau, Irène Boulanger-Michaud, Michelle Brault, Marie-Ange Brassard, Caroline Bussières, Jocelyne Caron, Manon Côté, Francine Denault, Lisette Duquette, Renée Durocher, Lorraine Fontaine, Francine Hébert, Karine Hébert, Emily Knight, May Kelly, Thérèse Lacasse, Andrée Larivière, Tania Lededeff, Lou Leblanc, Renée Lefrançois, Madeleine Lemire, Paule Lévesque, Louisa Nicol, Marie Perro, Hélène Raymond Amyot, Lili Richard, Carole Simard Laflamme, Annick Thérien et Monique Verville exposent leurs œuvres dans le cadre de la onzième édition de Champ de Mauve. 

La Galerie est ouverte les week-ends. Pour de plus amples informations, visitez le www.artssutton.com

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments