La MRC de Brome-Missisquoi demande de l’aide additionnelle pour les municipalités

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La MRC de Brome-Missisquoi demande de l’aide additionnelle pour les municipalités
Le préfet et le directeur général de la MRC de Brome-Missisquoi, Patrick Melchior et Robert Desmarais. (Photo : Le Guide - Claude Hébert)

FINANCES PUBLIQUES. La MRC de Brome-Missisquoi demande au gouvernement du Québec de prendre en charge la rémunération des juges des cours municipales. Québec assume déjà la rémunération des juges, mis à part ceux des cours municipales, qui sont payés par les municipalités.

Demande d‘aide financière en lien avec l’inflation

Le conseil des maires de Brome-Missisquo réclame également une aide financière au gouvernement du Québec en vue d’atténuer les impacts de l’inflation sur les finances des institutions publiques municipales et sur leur capacité de livrer des sevices de base et de proximité à moindres coûts. Les élus font notamment valoir qu’il serait difficile pour les municipalités de taxer davantage les contribuables déjà aux prises avec une importante hausse du coût des aliments et de l’énergie.

Compensation pour les impacts de la COVID-19

La MRC de Brome-Missisquoi demande par ailleurs au gouvernement du Québec d’accorder son soutien financier aux municipalités locales et aux municipalités régionales de comté afin de compenser les pertes de revenus et les coûts supplémentaires associés au prolongement de la crise sanitaire. Pour justifier cette demande, la MRC rappelle que le programme d’aide mis en place en mars 2021 visait uniquement les années 2021 et 2022 alors que la COVID-19 est toujours présente et que d’autres maladies pulmonaires s’ajoutent laissant présager plusieurs mois difficiles pour le monde municipal.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments