Cyberattaque chez Amnistie internationale Canada: l’État chinois serait responsable

La Presse Canadienne
Cyberattaque chez Amnistie internationale Canada: l’État chinois serait responsable

La branche canadienne de l’organisation de défense des droits humains Amnistie internationale affirme avoir été la cible d’une cyberattaque qui, selon elle, a été parrainée par l’État chinois.

Dans une déclaration publiée sur son site Web, Amnistie internationale Canada indique que la faille de sécurité numérique a été détectée pour la première fois le 5 octobre 2022, lorsqu’une activité suspecte a été repérée sur le système informatique d’Amnistie.

Une investigation menée par des enquêteurs et des experts en cybersécurité a été immédiatement lancée et des mesures ont été prises pour protéger les systèmes de l’organisation.

Amnistie internationale Canada affirme que les résultats préliminaires de l’enquête suggèrent que des outils et des techniques associés à des groupes de menaces persistantes avancées spécifiques ont été utilisés dans la cyberattaque.

Les experts de la société internationale de cybersécurité Secureworks ont par la suite établi que la source probable de l’atteinte à la sécurité était un groupe de menace parrainé ou mandaté par l’État chinois, en se basant sur la nature des informations ciblées ainsi que sur les outils et les comportements observés.

Dans la déclaration, Amnistie internationale Canada affirme avoir «pris des mesures rapides et robustes pour renforcer sa sécurité numérique et rétablir les systèmes en ligne en toute sécurité».

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments