Le taux de mortalité lié aux opioïdes en Ontario a baissé en 2022

La Presse Canadienne
Le taux de mortalité lié aux opioïdes en Ontario a baissé en 2022

TORONTO — De nouvelles données montrent que le taux de décès liés aux opioïdes en Ontario a chuté de 13 % au cours des deux premiers trimestres de cette année par rapport à l’année précédente.

Mais les opioïdes ont quand même tué des Ontariens à un taux 55 % plus élevé qu’en 2019, avant que la pandémie ne frappe.

Les données préliminaires du bureau du coroner indiquent que 1278 personnes sont décédées de la toxicité des opioïdes au cours des six premiers mois de cette année.

Le coroner en chef, Dirk Huyer, dit qu’il espère que la tendance à la baisse se poursuivra, mais déplore la tragédie que les opioïdes continuent de causer dans la province.

Les décès dus aux opioïdes ont augmenté de façon spectaculaire dès le début de la pandémie, tuant 2462 personnes en 2020 et 2911 personnes l’année suivante. 

Le nord de l’Ontario reste le plus durement touché par les décès liés aux opioïdes, la ville de Thunder Bay ayant le pire taux de mortalité de la province avec 42,4 décès pour 100 000 habitants – près de cinq fois la moyenne provinciale.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments