Murray Sinclair aidera l’APN à résoudre les conflits

Stephanie Taylor, La Presse Canadienne
Murray Sinclair aidera l’APN à résoudre les conflits

OTTAWA — La cheffe nationale de l’Assemblée des Premières Nations (APN), RoseAnne Archibald, a annoncé que l’ancien sénateur Murray Sinclair aidera l’organisation en matière de résolution de conflits l’année prochaine.

Mme Archibald a fait cette annonce mardi, à Ottawa, où les chefs sont réunis pour une assemblée de trois jours.

Dans son allocution d’ouverture, la cheffe nationale a affirmé que l’organisation ne pouvait pas passer un autre rassemblement perturbé par la tourmente et a averti que «nos peuples nous regardent».

Mme Archibald faisait référence à une assemblée générale qui s’est tenue à Vancouver en juillet, peu de temps après que le comité exécutif et le conseil d’administration de l’APN eurent voté pour suspendre son leadership.

Ils ont accusé Mme Archibald d’avoir violé son serment d’office en faisant une déclaration publique au sujet de quatre plaintes portées contre elle par le personnel de l’APN.

La cheffe de l’APN souligne qu’il reste encore des enjeux juridiques et de ressources humaines qui doivent être réglés dans les prochains mois.

Murray Sinclair, un avocat qui a été commissaire en chef de la Commission de vérité et réconciliation, commencera à travailler avec l’APN en 2023.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments