Obtention de la résidence permanente: le Canada réduit l’écart avec les États-Unis

La Presse Canadienne
Obtention de la résidence permanente: le Canada réduit l’écart avec les États-Unis

WASHINGTON — Les conclusions d’une nouvelle recherche montrent que le Canada a progressivement réduit l’écart avec les États-Unis en matière d’attraction et de rétention de nouveaux résidents permanents.

L’Association d’études canadiennes a observé que le nombre annuel de résidents permanents admis aux États-Unis reste inférieur aux niveaux d’avant la pandémie de COVID-19, tandis que le Canada a établi un nouveau record en une seule année, l’an dernier.

En 2021, les nouveaux résidents permanents aux États-Unis étaient au nombre d’un peu plus de 738 000, bien loin du total de plus d’un million relevé en 2019. Entre-temps, les nouveaux résidents permanents au Canada en 2021 étaient au nombre de plus de 405 000, et le gouvernement fédéral prévoit de dépasser ce chiffre au cours de chacune des trois prochaines années.

L’an dernier, Toronto a dépassé la région de New York en tant que destination la plus populaire pour les nouveaux résidents permanents.

Les chefs d’entreprise affirment que le gouvernement devrait se concentrer encore plus sur l’attraction de migrants qualifiés qu’il ne l’est déjà et faire davantage pour garantir la reconnaissance de leurs titres de compétences et de leurs qualifications.

Le logement est également un problème selon l’Association d’études canadiennes.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments