Parc des sommets de Bromont: un million $ amassé et date butoir reportée

Parc des sommets de Bromont: un million $ amassé et date butoir reportée

Le maire Louis Villeneuve a tenu un 5 à 7 en compagnie des gens d'affaires de Bromont le 6 décembre. Alors que la levée de fonds en était à son dernier droit, l'élu les a invités à mettre financièrement l'épaule à la roue. Plusieurs personnalités connues ont alors témoigné leur désir de voir le Parc des sommets voir le jour. De gauche à droite: le président directeur général du Centre de Collaboration MiQro Innovation(C2MI) Normand Bourbonnais, le comédien et entrepreneur Marcel Leboeuf, le maire de Bromont Louis Villeneuve, la médaillée olympique Isabelle Charest ainsi que le cycliste et fondeur Pierre Harvey.

Crédit photo : (Photo: Journal Le Guide-Archives)

CONSERVATION. Bien que l’impasse soit encore loin d’être dénouée, les différents acteurs s’activant afin que le Parc des sommets voie le jour à Bromont ont récemment reçu de bonnes nouvelles.

Le groupe, chargé d’amasser un montant d’un million $ nécessaire au montage financier, a officiellement atteint son objectif. Le maire de la municipalité de quelque 9000 citoyens, Louis Villeneuve, l’a récemment confirmé par voie de communiqué. Il s’est d’ailleurs dit peu surpris de cette bonne nouvelle,  vu l’engagement et la solidarité démontrés par la communauté bromontoise. De très nombreuses activités de financement ainsi que des contributions citoyennes et corporatives ont contribué au succès de cette levée de fonds.

Rappelons que ce montant s’insère dans un plan financier totalisant environ  8,25 millions $ qui n’est toutefois pas encore bouclé. Cette somme permettrait d’acquérir les terrains visés par un développement domiciliaire à proximité de Ski Bromont et, notamment, la protection de 150 hectares. La construction de 27 maisons est prévue sur la montagne.

Le premier magistrat a tenu à rappeler que la balle est désormais dans le camp des instances gouvernementales,  qui n’ont pas encore confirmé leur implication financière dans le projet de conservation. «Ce parc est non seulement important pour notre région, mais également pour l’ensemble du Québec qui, par cet appui, augmentera sa superficie d’aires protégées», plaide M. Villeneuve. Notons que Bromont a déjà confirmé son intention d’injecter 2,75 millions $ afin de mettre sur pied le Parc des sommets.

Report de la date butoir

En vertu d’une entente conclue en novembre 2016 entre la Ville et le promoteur immobilier Bromont, montagne d’expériences, la somme servant à acquérir les terrains visés devait être amassée au plus tard le 31 décembre dernier.
Or, cette date limite pour finaliser la transaction a officiellement été repoussée au 18 janvier prochain. L’administration municipale espère d’ici là avoir des réponses des décideurs gouvernementaux.
Au moment de la publication de ce texte, le gouvernement provincial n’avait pas fait connaître ses intentions quant à une potentielle participation financière.