Le maire Burcombe et tout le conseil sortant se représentent

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Le maire Burcombe et tout le conseil sortant se représentent
Le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe (Photo : (Photo: Journal Le Guide - archives))

MUNICIPAL. Les six conseillers municipaux et le maire sortant de Lac-Brome, Richard Burcombe, ont annoncé conjointement leur intention de briguer à nouveau les suffrages lors des prochaines élections municipales qui se tiendront le 7 novembre.

« Je suis très fier de ce que ce Conseil a accompli au cours des dernières années, a déclaré le maire Burcombe par voie de communiqué. Nous avons notamment réglé les problèmes d’approvisionnement en eau potable, mené un programme majeur de réfection et mise à niveau de nos infrastructures municipales et mené avec succès bien d’autres projets. Mais il nous reste beaucoup à accomplir. Nous avons un bon esprit d’équipe et développé les connaissances et l’expérience nécessaires. Je suis confiant que nous pouvons relever ensemble les nombreux et nouveaux défis qui se poseront à nous au cours des quatre prochaines années. »

Lucy Gagnon, dans le district Bondville-Fulford, Ron Myles, dans le district West Brome-Iron Hill, Pierre Laplante, dans le district East Hill, Lee Patterson, dans le district Knowlton-Victoria, Louise Morin, dans le district Knowlton-Lakeside, et David Taveroff, dans le district Taveroff, tenteront tous de regagner leur siège au conseil municipal.

M. Myles, M. Patterson et Mme Morin avaient tous été réélus sans opposition lors des élections municipales en 2017. De leur côté, Mme Gagnon, M. Laplante et M. Tavaroff avaient joint le conseil municipal avec plus de 60 % des voix il y a quatre ans.

PRIORITÉS

Le maire Burcombe a spécifié quelques priorités sur lesquelles il voudrait travailler lors du prochain mandat, qui serait son troisième advenant sa réélection.

Il désire, entre autres, revoir le Plan stratégique de la Ville de Lac-Brome afin de mieux répondre aux enjeux démographiques, causés par le développement immobilier, et environnementaux. Il voudrait également présenter un nouveau plan de gestion du lac.

« Le lac est notre richesse première et nous devons dans le contexte des changements climatiques accroître nos efforts de protection et de conservation », affirme-t-il.

DESSERTE POLICIÈRE

Un des dossiers qui a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers temps est sans contredit la desserte policière commune entre les villes de Bromont et de Lac-Brome.

Le maire Burcombe, avec le directeur général de la Ville, Gilbert Arel, avait présenté un exposé devant le comité consultatif sur la réalité policière à la fin novembre 2020, conjointement avec le maire de Bromont, Louis Villeneuve, concernant le rattachement de Lac-Brome au service de la police de Bromont. 

En mai, le comité avait rendu son rapport dans lequel il n’était nullement mentionné le dossier de la desserte commune de Lac-Brome. Le comité suggérait même d’abolir le Service de police de Bromont et l’annexer à la Sûreté du Québec.

Le maire sortant assure que ce dossier demeure une priorité autant pour lui que pour le conseil.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments